Journaux du maroc et revue de presse des principaux journaux Marocain sur Journaux.ma

Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Aggravation du déficit commercial à fin avril

25.05.2018 - 21:00
Le déficit commercial s’est aggravé de 7.095MDH au titre des quatre premiers mois de l’année 2018 pour se situer à 66.105MDH au lieu de 59.010MDH un an auparavant, a relevé l’Office des changes soulignant que le taux de couverture s’est situé à 58,4% contre 59,4%.
Les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs montrent que les importations ont été marquées par une nette augmentation plus importante que les exportations durant cette période.
En effet, les importations ont atteint 158.817MDH à fin avril 2018 contre 145.495MDH, soit une augmentation de+13.322MDH équivalant à une hausse de 9,2%.
La hausse des importations observées durant cette période est imputable à l’accroissement des acquisitions de la totalité des groupes de produits, a expliqué l’Office des changes qui cite principalement des achats de biens d’équipement qui ont attient +4.729MDH, de produits finis de consommation qui se sont chiffrées +3.226MDH et de produits énergétiques fixés à +2.158MDH.
Selon l’établissement public, placé sous la tutelle du ministère chargé des Finances,  la hausse des achats de ces trois groupes de produits ont constitué 75,9% de la hausse totale des importations.
De leur côté, les exportations ont atteint 92.712MDH au lieu de 86.485MDH à fin avril 2018, soit une hausse de 7,2% correspondant +6.227MDH.
Soulignons qu’en dépit de la baisse des ventes de phosphates et dérivés de 632MDH, les exportations ont connu une hausse de 7,2% à 92.712MDH au lieu de 86.485MDH à fin avril 2017.
Pour l’Office des changes, «ce résultat fait suite à la progression des exportations de tous les autres secteurs, essentiellement celles du secteur automobile (+3.833MDH), soit l’équivalent de 61,6% de la hausse totale des exportations, de l’aéronautique (+662MDH), de l’agriculture et agro-alimentaire (+585MDH) et du textile et cuir (+367MDH)».
De ces résultats préliminaires, il ressort en ce qui concerne les flux financiers que les recettes MRE se sont élevées à 21.010MDH contre 18.592MDH un an auparavant, équivalant à une progression de 13% à +2.418MDH.
Sur le site de l’Office des changes on peut aussi lire que les recettes touristiques ont atteint 21.095MDH contre 17.858MDH une année auparavant, soit une augmentation de 18,1% et donc +3.237MDH. Alors que les dépenses se sont accrues de 9,5% (+450MDH), passant de 4.756 à 5.206MDH au cours de la même période.
Ainsi, pour l’Office des changes, la balance voyages a connu une progression de +2,787MDH, soit 21,3%, en atteignant 15.889MDH au lieu de 13.102MDH à fin avril 2017.
En ce qui concerne le flux des investissements directs étrangers (IDE), l’Office a indiqué qu’il a affiché une baisse 1.397MDH, soit 17,1%. Les IDE ont enregistré un recul de 6.765MDH contre 8.162MDH à fin avril 2017.
L’organisme public attribue ce  résultat à l’accroissement des dépenses qui ont atteint +1.210MDH et à la baisse des recettes qui s’est élevée à -187MDH.
» Source de l'article: liberation

Autres articles