Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Bonne tenue des activités du secteur secondaire

26.07.2018 - 21:00
Selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des Finances, les principales activités du secteur secondaire affichent de bonnes performances.
En effet, les indicateurs conjoncturels disponibles attestent du bon comportement des activités minière, électrique, immobilière et manufacturière.
Soulignant le dynamisme favorable du secteur extractif, la DEPF a relevé que la production de phosphate roche, principale composante du secteur extractif, s’est améliorée, en volume, de 6,4% au terme des cinq premiers mois de 2018, en consolidation d’une hausse de 26,1% il y a une année.
Outre la progression du volume des exportations de phosphate roche de 8,3% au titre de la même période, la DEPF a également indiqué que « la valeur des ventes à l’étranger de phosphate et dérivés a atteint 24,9 milliards de dirhams, se raffermissant de 16,5% au terme du premier semestre 2018, après une augmentation de 8,9% il y a une année ».
Dans sa note de conjoncture du mois de juillet, elle a aussi indiqué que la production de l’énergie électrique s’est affermie de 5,8% au terme des cinq premiers mois de 2018, au lieu de +2,9% enregistrés un an auparavant.
La DEPF attribue cette dynamique à l’augmentation de la production de l’ONEE de 11,1%, portée par le bon comportement de la production d’origine thermique et hydraulique qui ont respectivement progressé de +10,3% et +18,9% .
« Compte tenu d’une augmentation de l’énergie nette appelée de 1,2% à fin mai 2018, le volume des importations de l’énergie électrique s’est replié de 20,2%, après une hausse de 13,8% une année auparavant », a-t-elle souligné notant, par ailleurs, que la consommation de l’énergie électrique est restée quasiment inchangée par rapport à fin mai 2017 (-0,2%).
Après une amélioration de 0,2% à la même période de l’année dernière, la valeur ajoutée du secteur du BTP s’est inscrite en hausse de 0,4% au terme du premier trimestre 2018.
Comme l’a précisé la DEPF, « cette progression s’est confirmée par le comportement favorable des crédits alloués au secteur (+3,4% pour les crédits à l’habitat et +2,3% pour les crédits à la promotion immobilière), alors que le volume des ventes de ciment a reculé de 6,9% ».
A propos des ventes du ciment, il ressort qu’elles ont baissé de 4,8% à fin mai, après un recul de 5,8% un an auparavant. Tandis que, de leur côté, les crédits alloués au secteur ont progressé de 3,4% au titre de la même période, « recouvrant une consolidation des crédits accordés à l’habitat (+3,2%) et une accélération de ceux attribués à la promotion immobilière (+3%, après +0,5% à fin mai 2017) ».
Commentant l’évolution des principaux indicateurs du secteur manufacturier, les analystes de la DEPF ont relevé qu’ils ont préservé leur évolution positive au terme des cinq premiers mois de cette année.
Selon leurs observations, l’indice de production du secteur manufacturier, hors raffinage de pétrole, a affiché une hausse de 3% au terme du premier trimestre 2018, au lieu de +2,3% il y a une année.
Parallèlement, la VA du secteur a connu une progression dans sa globalité, de 3,2% à fin mars 2018, après +0,9% un an plus tôt.
Citant les résultats de l’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib auprès du secteur, la DEPF poursuit en ajoutant qu’au second trimestre 2018 que le secteur manufacturier a continué d’afficher une dynamique favorable de son activité courant les mois d’avril et de mai 2018.
» Source de l'article: liberation

Autres articles