Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

111 MDH pour l’aménagement de nouveaux échangeurs en 2017

08.11.2018 - 15:01

Autoroutes du Maroc vient de publier son rapport d’activité de l’année écoulée

Une enveloppe de 111 millions de dirhams (MDH) a été consacrée à l’aménagement de nouveaux échangeurs sur le réseau autoroutier en 2017, fait savoir la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM).

Il s’agit du demi-échangeur de Mellaliyène qui a amélioré la connectivité de l’autoroute Tétouan-Fnideq en permettant son accès aux résidents et estivants des communes de Cabo-Negro, Martil et Mellaliyène, ainsi que du demi-échangeur à péage de Mohammedia centre (côté mer) de l’autoroute Casablanca-Rabat qui a permis la connectivité de l’autoroute Casablanca-Rabat et un accès direct au centre-ville de Mohammedia, précise ADM dans son rapport d’activités au titre de l’exercice 2017.

ADM a également lancé les travaux de construction de l’échangeur d’Oum Azza et achevé la réalisation des échangeurs d’Ain Dalia (Gouaret) et d’Ain Taoujdate, ajoute la même source, notant que le carrefour côté mer de l’échangeur Mohammedia Est et l’échangeur au PK232 de l’autoroute Rabat-Tanger ont aussi été concernés par ces travaux d’aménagement. Pour ce qui est de l’extension des gares de péage, une enveloppe budgétaire de 95,7 MDH a été mobilisée durant l’année écoulée, fait remarquer ADM, précisant qu’il s’agit de la gare de péage de l’échangeur de Smir de l’autoroute Tétouan-Fnideq, de la gare de péage côté terre située sur l’échangeur de Mohammedia-Est, ainsi que celle au niveau du PK15 de l’autoroute Casablanca-Berrechid.

Ce budget a également permis le démarrage des travaux d’extension des gares sur échangeur de Meknès et sur échangeur de Tit Mellil, la poursuite des travaux au niveau des gares Nassim et sur échangeur Bouznika, ainsi que l’achèvement des travaux des gares sur échangeur aéroport Mohammed V, sur échangeur Skhirate et sur échangeur de Had Soualem.

Côté maintenance, ADM fait savoir qu’une enveloppe de 432 MDH a été consacrée en 2017 à l’entretien périodique de l’infrastructure et ce, sur les axes Rabat-Tanger, Rabat-Fès, Casablanca-El Jadida et Casablanca-Marrakech, notant que l’entretien d’un kilomètre d’une chaussée autoroutière coûte environ 3,5 MDH.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles