Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Troisième trimestre consécutif de hausse des industries manufacturières hors raffinage de pétrole

17.12.2018 - 21:00
Les derniers chiffres du Haut-commissariat au plan (HCP) annoncent une hausse de l’indice de production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole au titre du troisième trimestre de l’année 2018 par rapport à la même période de 2017.
Il s’agit du troisième trimestre consécutif de hausse de cet indice qui s’est établi à 3,0%, comme lors des premier et deuxième trimestres de l’année en cours.
Le Haut-commissariat attribue cette évolution notamment à la hausse de l’indice de production des «industries chimiques» qui a connu une progression de 9,8%, de celui des  «articles d’habillement et fourrures» qui a enregistré une hausse de 11,9% ainsi qu’au bond de l’«industrie automobile» de 6,9%.
Pour l’organisme public, cette évolution est également due à la hausse de l’indice des «machines et appareils électriques» qui s’est amélioré de  10,9%, de celui des «produits métalliques» qui a progressé de 7,0%,  de celui du «papier et carton» et de celui des « produits de l’édition et d’imprimerie » qui ont connu des hausses respectives de 4,8% et  4,5%.
Dans une note d’information relative à l’indice de la production industrielle, énergétique et minière du troisième trimestre 2018, le HCP note qu’en revanche, l’indice des «industries alimentaires» a enregistré une baisse de 3,0%, celui des «produits en caoutchouc ou en plastique » de 5,9%, celui de «meubles, industrie diverses » de 5,2%, celui des « produits du travail du bois » de 8,2%, celui des «machines et équipements » de 4,8% et celui des «cuirs, articles de voyage et chaussures » de 2,4%.
Pour rappel, l’évolution de ce même indice au deuxième trimestre résultait notamment de la hausse de l’indice de la production des «industries chimiques» de 4,5%, de celui de l’«industrie automobile» (5,4%), de celui des «autres produits minéraux non métalliques » (7,5%), de celui du « papier et carton » (17,8%), de celui des «industries alimentaires» (1,1%), de celui des  «articles d’habillement et fourrures» (1,8%) et de celui des «produits métalliques» (3,7%).
Dans la note relative à cette période, le HCP avait en revanche relevé une baisse de l’indice de la production des « produits en caoutchouc ou en plastique » de 7,9%, de celui des « produits du travail du bois » de 6,2%, de celui des « machines et appareils électriques » de 1,3% et de celui des «machines et équipements » de 0,8%.
L’évolution de cet indice au premier trimestre avait été, quant à elle, attribuée notamment à la hausse de l’indice de la production des «industries chimiques» (6,4%), de celui des «industries alimentaires» (5,7%), de celui de l’«industrie automobile» (14,6%), de celui des  «articles d’habillement et fourrures» (2,9%), de celui des «produits métalliques» (9,8%) et de celui des «autres matériels de transport » (18,7%).  
La note d’alors indiquait également un recul de l’indice de production des «autres produits minéraux non métalliques» de 3,0% avec une diminution de l’indice de production du ciment de 6,9%, de celui des «machines et appareils électriques » de 10,4%, de celui des « produits du travail du bois » de 4,0%, de celui des « produits du travail des métaux» de 1,7% et de celui du « papier et carton » de 5,7%.
Dans sa dernière note, le Haut-commissariat relève, par ailleurs, que l’indice de la production minière a enregistré une hausse de 2,9%, précisant que cette variation résulte de la hausse de l’indice de la production des « produits divers des industries extractives » de 3,0% et de celui des « minerais métalliques » de 1,5%.         
Quant à l’indice de production de l’énergie électrique, le HCP note qu’il a enregistré, de son côté, une hausse de 7,5%.
Au précédent trimestre, on se souvient que l’indice de production minière avait enregistré une baisse de 1,6%, résultant de la diminution de l’indice de production des «produits divers des industries extractives » de 1,8% et de la hausse de celui des « minerais métalliques » de 1,5%. Tandis que celui de la production de l’énergie électrique faisait un bond de 3,0%.
» Source de l'article: liberation

Autres articles