Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

La transformation énergétique donnera naissance à de nouveaux leaders dans ce domaine

15.01.2019 - 21:00
La Commission mondiale chargée d’examiner la géopolitique de la transformation de l’énergie a indiqué dans un nouveau rapport présenté récemment, lors de l’Assemblée de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), que les conséquences géopolitiques et socioéconomiques associées à l’ère des nouvelles énergies pourraient être aussi profondes que celles engendrées il y a deux siècles par le passage de la biomasse aux énergies fossiles.
D’après elle, la communauté internationale pourrait notamment assister à des changements dans la position relative des Etats, à l’émergence de nouveaux leaders énergétiques et à une diversification des acteurs dans le secteur de l’énergie, à une modification des équilibres commerciaux et à l’apparition de nouvelles alliances.
Signalons que le rapport de la Commission, «Un monde nouveau», laisse entendre que la transformation énergétique influera sur la manière dont les Etats gèrent actuellement les énergies. A l’inverse des énergies fossiles, les énergies renouvelables sont disponibles sous une forme ou une autre dans la plupart des zones géographiques.
Une abondance qui permettra de renforcer la sécurité énergétique et de favoriser une plus grande indépendance énergétique dans la plupart des Etats. « Parallèlement, au fur et à mesure que les pays exploiteront les énergies renouvelables et intégreront leurs réseaux électriques à ceux des pays voisins, de nouveaux rapports d’interdépendance et de modèles commerciaux émergeront », a soutenu la Commission dans un communique. Et de noter que son analyse démontre que les conflits liés au pétrole et au gaz diminueront, tout comme l’importance stratégique de certains points chauds maritimes.
D’après la Commission, la transformation énergétique donnera également naissance à de nouveaux leaders énergétiques  et les importants investissements consentis dans les technologies d’exploitation des énergies renouvelables accroîtront l’influence de certains pays.
«Le présent rapport constitue la première analyse détaillée consacrée aux conséquences géopolitiques de la transition énergétique induite par les énergies renouvelables. Ce rapport représente une étape importante visant à améliorer notre compréhension du problème», a déclaré le président de la Commission, Olafur Grimsson, ancien président de l’Islande.
» Source de l'article: liberation

Autres articles