Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Glaçage automatique de poissons à bord de bateaux de pêche côtière : Une nouvelle technique développée par Agadir Haliopôle

25.01.2019 - 18:04

Actuellement, la conservation du poisson à bord de bateaux de pêche se fait par glaçage pratiqué d’une manière manuelle, ce qui ne permet pas une optimisation de l’opération et surtout une bonne maîtrise des conditions de conservation.

Agadir Haliopôle, pôle de compétitivité du Souss-Massa pour la pêche et l’industrie de transformation des produits de la mer, planche sur une nouvelle technique pour le glaçage automatique de poissons à bord de bateaux de pêche côtière. A ce jour, l’état d’avancement de ce projet atteint 85%.

La température est le facteur qui exerce la plus forte influence sur le maintien de la qualité de poisson. Tout accroissement de la température a des effets cumulatifs sur la qualité du poisson ainsi que sur les produits obtenus à partir du traitement du poisson (conserves, semi-conserves, poissons congelés, etc.).

Actuellement, la conservation du poisson à bord de bateaux de pêche se fait par glaçage pratiqué d’une manière manuelle, ce qui ne permet pas une optimisation de l’opération et surtout une bonne maîtrise des conditions de conservation. En effet, il est difficile de fournir, d’une manière manuelle, les quantités de glace exactes permettant une conservation optimale, d’où l’intérêt d’automatiser la fonction.

Il est donc important de maîtriser les conditions de conservation du poisson après sa capture, et de les maintenir jusqu’à ce que le poisson parvienne au consommateur ou aux industries de transformation des produits de la mer. C’est dans ce contexte que le cluster Haliopôle décide de monter un projet en partenariat avec l’Ecole nationale des sciences appliquées d’Agadir (ENSA), et qui consiste en la conception d’un dispositif automatisé de glaçage à bord, permettant de fournir la quantité de glace en prenant en considération les conditions et les paramètres influençant la conservation (quantité de poissons, forme de la caisse, la saison, les conditions de pêche….).

Le lancement officiel de cette nouvelle technique passera par quatre étapes : étude de la situation actuelle, conception assistée par ordinateur et réalisation de maquette virtuelle, fabrication du prototype à l’échelle réelle, et validation des essais.

Très attendu par les professionnels, le glaçage automatique de poissons à bord de bateaux de pêche côtière aura plusieurs impacts. Ainsi, sur le plan socio-économique, l’automatisation du glaçage à bord des bateaux de pêche contribuera à l’amélioration de la qualité du poisson et par conséquent de la matière première utilisée dans les industries de transformation des produits de la mer de la région. Sur le plan scientifique, ce projet permettra de contribuer à la connaissance scientifique dans le domaine de la maîtrise sanitaire des produits de la mer.

Selon les responsables d’Agadir Haliopôle cluster, «une fois opérationnel, ce nouveau dispositif permettra l’accès à une ressource de qualité à forte valeur commerciale, améliorera l’approvisionnement des industries en poisson de qualité et contribuera dans l’augmentation de la capacité de production des usines et dans l’amélioration de l’ergonomie de travail à bord des bateaux de pêche. Il assurera également une meilleure valorisation du poisson au lieu de l’orienter vers les usines de farine et huile de poisson».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles