Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Marché boursier : 18,9 milliards de dirhams échangés au 4ème trimestre 2018

11.02.2019 - 18:02

Les opérations exécutées via le réseau bancaire se sont chiffrées à 53 millions de dirhams en baisse de 61 %, par rapport au volume atteint à la même période de l’année passée.

Net repli des échanges boursiers vers fin 2018. Le volume global a enregistré une baisse à deux chiffres au quatrième trimestre de l’année . 18,934 milliards de dirhams ont été réalisés sur cette période aussi bien sur le marché central que sur le marché des blocs. Cette valeur s’inscrit en régression de 30,71 % par rapport à la même période de l’année précédente. De ce fait, le volume global annuel est revenu à 46,91 milliards de dirhams contre 65,53 milliards de dirhams une année plus tôt.

C’est ce que confirme l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) dans sa dernière édition du «Profil des investisseurs en Bourse ». Se référant à cette publication du gendarme de la Bourse, il ressort que la structure de ces échanges reste inchangée avec une dominance du compartiment actions. Ce dernier représente 98 % du volume échangé contre 2 % pour le volume obligataire. Au niveau du marché central, le volume global des actions échangées au dernier trimestre 2018 s’est élevé à 13,58 milliards de dirhams, en appréciation de 47,5 % par rapport à la même période de l’année passée. « Près de 67 % de ce volume revient aux personnes morales marocaines, suivies des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), des personnes morales étrangères et des personnes physiques marocaines avec des parts respectives de 21, 7 et 4 % », relève-t-on de la publication de l’AMMC.

Ainsi les personnes morales marocaines ont réalisé un volume de 10,13 milliards de dirhams, en hausse de 300,5 % par rapport au même trimestre de l’année passée. La valeur réalisée par les OPCVM est estimée à 2,03 milliards de dirhams, en baisse de 46,4 % au quatrième trimestre 2017. Le volume atteint par les personnes morales étrangères s’élève pour sa part à 794 millions de dirhams contre 555 millions de dirhams pour les personnes physiques marocaines et 20 millions de dirhams pour les personnes physiques étrangères. Les opérations exécutées via le réseau bancaire se sont chiffrées à 53 millions de dirhams, en baisse de 61 % par rapport au volume atteint à la même période de l’année passée. S’agissant de la ventilation des volumes des ventes par catégorie d’investisseurs, il ressort que près de 60 % de ce volume revient aux personnes morales marocaines au 4ème trimestre de l’année.

Les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) arrivent en deuxième position avec 28 % des parts. Les personnes morales étrangères détiennent pour leur part 8 % des ventes contre 3 % pour les personnes physiques marocaines et 1,5 % pour les opérations exécutées via réseau bancaire tandis que les personnes physiques étrangères n’en détiennent que 0,01 %. Les profils changent en glissement annuel. Il ressort à ce niveau que les personnes morales marocaines et les OPCVM détiennent à eux seuls 78 % du volume d’activité. En valeur, cette part correspond à 57,890 milliards de dirhams achats et ventes confondus. 2018 a été marquée par ailleurs par une forte progression du volume des achats réalisés par les personnes morales marocaines. On note dans ce sens un volume de l’ordre de 19,5 milliards de dirhams contre 10,4 milliards de dirhams l’année précédente. Rappelons qu’au niveau du marché obligataire, les échanges ont porté durant le 4ème trimestre sur un volume de 290 millions de dirhams intégralement réalisés sur le marché de blocs.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles