Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Signature à Tunis d’une convention de coopération entre Barid Al-Maghrib et la Poste tunisienne

15.03.2019 - 20:00
Une convention de coopération a été signée, jeudi à Tunis, entre Barid Al-Maghrib et la Poste tunisienne en marge d’un forum africain de haut niveau sur la transformation digitale du secteur postal en Afrique.
Signée par le directeur général de Barid Al-Maghrib, Amine Benjelloun Touimi, et le président directeur général de la Poste tunisienne, Jawher Ferjani, cette convention vise le renforcement du partenariat entre les deux parties dans le domaine de l’échange culturel.
Dans une déclaration à la MAP, M. Benjelloun Touimi a indiqué que cet accord marque ainsi une nouvelle étape dans la stratégie internationale de Barid Al-Maghrib, qui entend devenir le partenaire privilégié des opérateurs postaux dans la région.
En vertu de cette convention, Barid Al-Maghrib et la Poste tunisienne s’engagent à renforcer leur coopération en procédant à la mise en place de programmes d’échanges culturels, éducatifs et de divertissement au profit des collaborateurs des deux institutions, a-t-il précisé, notant qu’il s’agit aussi d’identifier, à travers ces rencontres bilatérales, d’autres sujets de coopération dans le domaine des technologies liées au secteur postal.
Revenant sur le forum de haut niveau “Digipost Africa”, le responsable a fait savoir que cette rencontre était l’occasion pour discuter des transformations des services postaux dans le domaine du digital, “l’objectif est de pouvoir partager nos expériences notamment dans les domaines du e-commerce”.
“Barid Al-Maghrib, qui est leader dans ce domaine, est le partenaire numéro 1 des e-commerçants” au Maroc, s’est-il réjoui, rappelant que le forum a discuté aussi de l’inclusion financière, domaine où le Maroc est en avance.
Dans ce sens, il a rappelé que le Maroc figure parmi les dix premiers pays au monde selon un classement international établi en 2016 sur la capacité des pays à développer l’inclusion financière.
A travers sa filière “Al Barid Bank”, “Barid Al-Maghrib” a pu développer l’inclusion financière notamment la bancarisation des personnes à revenus bas et irréguliers, a-t-il expliqué. “Plus de 500.000 personnes ouvrent des comptes bancaires à Al Barid Bank chaque année”, a-t-il fait savoir.
S’agissant des projets d’avenir de “Barid Al-Maghrib”, il a évoqué le projet pilote “Easy Export” qui vise la facilitation des exportations au profit des micro-entreprises, faisant état de la signature prochaine avec l’Union postale universelle d’une autre convention pour déployer le projet de facilitation du e-commerce et permettre aux micro-entreprises d’exporter dans de bonnes conditions.
Il s’agit de l’initiative “Ecom@Africa” qui tend à consolider davantage la coopération entre Barid Al-Maghrib et l’UPU pour l’implémentation d’un hub régional pour l’Afrique dédié à l’échange des envois postaux liés au commerce électronique, a-t-il expliqué.
“Nous disposons d’une infrastructure importante pour réaliser ce projet”, a ajouté M. Benjelloun Touimi, mettant l’accent sur la position stratégique du Maroc par rapport à l’Afrique subsaharienne.
Ce projet permettra ainsi la promotion des micro, petites et moyennes entreprises au niveau national, à travers la mise en œuvre d’un système logistique ainsi qu’un système intelligent de stockage et de distribution des envois pour servir la région de l’Afrique, notamment les pays subsahariens.
Dans une déclaration similaire, le PDG de la Poste tunisienne a fait état de “perspectives prometteuses” de coopération au niveau maghrébin et qui permettra une facilitation et un développement des échanges commerciaux en se basant sur les outils de digitalisation, de numérisation et de transparence.
Cela est de nature à permettre la mise en place d’un marché digital commun, a-t-il souligné, relevant l’importance de cet événement de haut niveau organisé sous le thème “Transformer les services postaux en Afrique : Numérisation pour la fourniture de services aux citoyens avec un accent sur le développement du commerce électronique et l’inclusion financières”.
» Source de l'article: liberation

Autres articles