Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Un 2ème Salon national professionnel dédié : 20% de l’effectif national en Sardi provient de la province de Settat

22.03.2019 - 12:01

La race des moutons préféréé des Marocains, Sardi, est à l’honneur. Elle se voit dédier jusqu’au 24 mars un 2ème Salon national professionnel à Settat.

Un événement ouvert, jeudi, par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Ce 2ème salon, qui se tient sous le thème «Le Sardi… une fierté nationale», traduit, selon les initiateurs, «la dynamique insufflée par le Plan Maroc Vert pour la promotion et le développement de la filière ovine Maroc».

Mais ce n’est pas tout. Le développement de la filière viandes rouges fait l’objet d’un deuxième contrat programme conclu pour la période 2014-2020. L’objectif étant d’assurer la continuité du développement de la filière autour de l’amont et de l’aval. De par les efforts consentis pour le développement de cette filière, le chiffre d’affaires de celle-ci est passé de 18,3 à 26,5 milliards DH entre 2008 et 2017 et la valeur ajoutée est passée de 10,2 à 14,9 milliards DH. «La filière a permis d’améliorer l’emploi en amont, passant de 130 à 150 millions JT, dont la part des femmes représente 20%», détaille la même source. Les initiateurs précisent également que le cheptel ovin marocain, estimé à 20,6 millions de têtes, est caractérisé par une grande diversité de races bien adaptées aux conditions du milieu. Comme ils le rappellent, ces races se localisent dans des zones dites «berceaux de races» délimitées par voie réglementaire, dont 40% de races pures locales, avec 2,5 millions de têtes de Sardi, localisées  aux Plateaux de Chaouia, Sraghna et Rhamna.

De plus, cette race produit annuellement environ un million d’agneaux, contribuant ainsi à la fourniture chaque année d’environ 300.000 moutons d’Aïd et produisant un total de 4.800 tonnes de viande rouge. A elle seule, la région Casablanca-Settat dispose d’un cheptel de 2,2 millions de têtes (soit 11% du cheptel national), dont un effectif de 500.000 têtes, soit 20% de l’effectif national en cette race au niveau de la province de Settat.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles