Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Tablant sur une hausse de 2,4% : Une croissance modérée anticipée par le HCP au 2ème trimestre

04.04.2019 - 18:03

La croissance économique poursuivrait sa croissance à un rythme modéré au deuxième trimestre. Le Haut-Commissariat au Plan table sur une amélioration de 2,4% contre 2,5% observé à la même période de l’année précédente.

«La croissance économique devrait rester modérée au deuxième trimestre 2019, pâtissant du repli moins accentué de la valeur ajoutée agricole (-4,3%, en variation annuelle)», peut-on relever de la dernière note de conjoncture du Haut-Commissariat au Plan.

La production animale serait, pour sa part, favorisée par une hausse conjuguée des abattages du grand cheptel et de l’aviculture. De même, la contraction de la production végétale devrait s’atténuer légèrement, grâce à un redressement probable des cultures maraîchères. Le deuxième trimestre devrait observer par ailleurs une hausse de la demande mondiale adressée au Maroc. L’amélioration attendue devrait s’inscrire autour de 2,9% en variation annuelle. Une progression qui, selon le HCP, profiterait au secteur secondaire. Ce dernier croîtera de 3,2% au deuxième quart de l’année. En parallèle, le secteur tertiaire verra sa valeur ajoutée en amélioration se consolidant ainsi de 3,1% ce qui renforcerait sa contribution à la croissance globale du PIB à 1,5 point.

A cet effet, la valeur ajoutée hors agriculture s’améliorerait de 3,3% au deuxième trimestre 2019. Ces prévisions interviennent juste après un premier trimestre marqué par une baisse du régime de la demande mondiale adressée au Maroc et une poursuite de l’amélioration de la demande intérieure. La croissance économique s’est établie au titre des trois premiers mois de l’année autour de 2,3% contre 3,3% à la même période de l’année précédente. Ce ralentissement résulte d’un repli de l’activité agricole dont la valeur ajoutée a baissé de 4,8%, suite à un retournement à la baisse de la production végétale. En parallèle, le HCP observe la poursuite de la dynamique de croissance des cultures sucrières et de l’arboriculture.

La production des filières animales aurait, quant à elle, connu une progression modérée, malgré l’accélération du rythme de croissance des activités avicoles. Les activités hors agriculture, se sont, pour leur part, raffermies. Leur croissance s’est établie à 3,3% portée, selon le HCP, par la bonne orientation du secteur tertiaire dont la croissance s’est située autour de 2,9% au premier trimestre de l’année.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles