Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Agriculture durable, systèmes alimentaires durables, et «Diaf» : Le Maroc renforce son partenariat avec la Suisse et l’Allemagne

18.04.2019 - 18:02

Le Maroc et l’Allemagne ont signé une déclaration d’intention portant sur le projet «Dialogue technique agricole et forestier» (DIAF). L’objectif étant d’approfondir la coopération dans le domaine de l’agriculture et  de la sylviculture.

Le SIAM 2019 c’est aussi un espace de concrétisation de partenariats entre le Maroc et des pays européens dans le domaine de l’agriculture. En témoignent les conventions signées avec deux des pays les plus développés dans le secteur. Il s’agit de l’Allemagne et de la Suisse. Plusieurs conventions ont donc été conclues lors de la première journée du Salon international de l’agriculture. A commencer par celle signée entre le Maroc et le pays mis à l’honneur cette année, à savoir la Suisse, aux termes de laquelle les deux pays s’engagent à consolider leur coopération dans les domaines de l’agriculture durable et des systèmes alimentaires durables. A Meknès, les deux partenaires ont renforcé leur coopération avec la signature d’une déclaration d’intention de dialogue technique dans les domaines de l’agriculture durable et des systèmes alimentaires durables. «On vient de signer une convention avec le Maroc qui a pour objectif d’avoir des rencontres régulières entre nos deux pays afin d’approfondir notre coopération en matière d’agriculture. La durabilité est un thème qui nous intéresse particulièrement. Cette thématique sera la question qui nous accompagnera durant nos différentes discussions», a souligné Massimo Baggi, ambassadeur de Suisse au Maroc, à cette occasion. Dans la même journée, le Maroc et l’Allemagne ont signé une déclaration d’intention portant sur le projet «Dialogue technique agricole et forestier» (DIAF). L’objectif étant d’approfondir la coopération dans le domaine de l’agriculture et de la sylviculture, et ce sur la base de la déclaration sur la coopération signée en avril 2010. Dans le détail, cette déclaration d’intention met en avant les résultats positifs réalisés depuis de nombreuses années.

Dans ce sens, le projet vise le renforcement des politiques agricole et forestière marocaines et ce en concertation avec les partenaires marocains et allemands tout en tenant compte des expériences faites au niveau international, notamment par l’Allemagne.

Ainsi, les institutions marocaines bénéficieront d’expertise qui répondra à leur demande dans ce secteur. Dans le détail, au cours de la première phase du projet, qui dure sur trois ans, l’appui technique est prévu dans différents domaines, en particulier les productions agricoles biologiques, la professionnalisation des groupements agricoles ainsi que l’amélioration des méthodes de planification et de gestion des forêts. Celle-ci comprend entre autres l’élargissement du système de traçabilité pour le bois.

La finalité derrière ce projet de coopération est de contribuer à la mise en œuvre du Plan Maroc Vert, de la «Stratégie nationale de la formation et de la recherche agricole», de la «Stratégie 2020 du développement rural au Maroc», de la «Stratégie nationale du développement forestier» ou encore du «Plan décennal 2015-2024».

Partant de là, les deux parties ont réitéré leur volonté de renforcer leur coopération bilatérale dans le cadre du projet de coopération bilatérale Diaf et de soutenir les efforts de réforme du secteur agricole et forestier au Maroc.

Le Siam au rythme des rencontres bilatérales

La coopération bilatérale en matière d’agriculture a rythmé les rencontres qui se sont déroulées à Meknès le 16 avril 2019.

En effet, Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, et son homologue béninois, Doussouhoui Cossi Gaston, ont abordé lors d’un entretien entre les deux parties la signature d’un programme de coopération dans le domaine agricole pour la période 2019-2023.

Ce programme de coopération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord-cadre de coopération dans le domaine agricole signé entre les deux gouvernements en 2013.

Il porte notamment sur la production et la commercialisation de produits agricoles, la formation professionnelle et technique agricole, la gestion des eaux et des sols et l’usage efficient des ressources hydriques et la mécanisation agricole. Le programme vise, également, le développement des investissements en agriculture moyennant des partenariats entre les secteurs privés marocain et béninois.

Par ailleurs, Aziz Akhannouch s’est également entretenu avec son homologue bulgare Rumen Porodzanov.

Au centre de cette rencontre les moyens de promouvoir les échanges commerciaux des produits agricoles et les formes de coopération notamment destinée à l’Afrique, l’élargissement de la coopération dans le domaine des sciences agraires ainsi que la mise à jour de la base juridique contractuelle de coopération dans le domaine agricole.

Enfin, les deux ministres ont discuté de l’appui à la valorisation des filières agricoles, de la formation professionnelle agricole, de la recherche-développement, de la sécurité sanitaire et du développement du partenariat public-privé.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles