Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Activité portuaire : Redressement de 5,6% du trafic global à fin mars

14.05.2019 - 14:01

Après un repli observé au mois de février, l’activité portuaire reprend de plus belle. Une performance relevée dans le dernier bulletin de l’Agence nationale des ports (ANP).

Les statistiques dévoilées à fin mars font état d’une hausse consistante du trafic portuaire global. Le volume global a atteint au troisième mois de l’année un cumul de 21.776.028 tonnes, en progression de 5,6% par rapport à la même période de l’année précédente.

Le volume importé par voie maritime s’est redressé de 8,2% atteignant ainsi un volume de 13.682.176 tonnes contre 12.643.497 tonnes une année auparavant. Le volume des exportations s’est également inscrit en hausse. On relève dans ce sens une progression de 2,7% pour des exportations cumulées de 7.315.844 tonnes.

En revanche, un repli a été constaté en termes de l’activité cabotage aussi bien en import (-11%) qu’en export (-7,5%). En ce qui concerne la répartition du trafic portuaire sur l’ensemble des ports gérés par l’Agence nationale des ports, Jorf Lasfar prend le dessus sur le port de Casablanca. Ainsi, 38,6% du trafic global a transité via Jorf Lasfar. Le port de Casablanca accapare, quant à lui, 33,1% du trafic global, suivi du port de Safi (7,8%), le port d’Agadir (7,3%), le port de Mohammedia (6%), le port de Nador (3,9%) et le port de Laayoune (2,4%).  S’agissant du trafic global par mode de conditionnement, le vrac solide ressort en tête avec une part de 58%.

La part du vrac liquide s’élève à 21% contre 15% du trafic conteneurs, et 1% du trafic roulier. En revanche, le trafic des passagers a connu un net repli à fin mars. L’agence relève à cet effet un repli de 15,6%, soit le transit de 363.621 passagers contre 430.607 passagers à la même période de l’année passée. Plus de la moitié du trafic des passagers a transité du port Tanger ville. On note dans ce sens un flux de 245.616 passagers, en baisse de 8,4%. Le port de Casablanca a connu le passage de 19.463 véhicules contre 40.395 véhicules à la même période de l’année passée, soit un trafic en baisse de 51,8%. Un repli dû essentiellement à la baisse de 45,3% des entrées et de 44,6% des sorties. L’activité croisière a également affiché une évolution fade. L’ANP fait ressortir dans ce sens une baisse de 41,7% à fin mars, soit l’accostage de 53.374 croisiéristes contre 91.627 l’année dernière. Seul un port a enregistré au troisième mois de l’année une évolution favorable des croisières, en l’occurence le port de Tanger ville où cette activité s’est redressée de 6,8% à fin mars.

A Casablanca, les croisiéristes se font de moins en moins rares marquant ainsi une baisse de 53,9% de cette activité touristique au niveau de la métropole. Il en est de même pour le port d’Agadir où les croisières ont chuté de près de 40%.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles