Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

L’ANP renforce la sûreté au port d’Agadir

27.05.2019 - 18:01

Réalisation d’une étude d’évaluation et élaboration d’un plan de sûreté

Ce nouveau plan vient pour être en conformité avec la réglementation nationale et internationale en vigueur en matière de sûreté dans les ports et installations portuaires.

L’Agence nationale des ports (ANP) procédera à la réalisation d’une étude d’évaluation et l’élaboration d’un plan de sûreté du port d’Agadir. L’évaluation et l’élaboration du plan de sûreté du port d’Agadir concernent les voies communes, la zone industrielle, la voie de contournement menant aux silos à céréales, le chantier naval, les zones non concédées, les concessions et sites sensibles. Elle portera sur la réalisation d’une phase de diagnostic et état des lieux en matière de sûreté du port, ainsi qu’une révision de l’évaluation de sûreté du port, et l’élaboration d’un nouveau plan de sûreté du port et son harmonisation avec les plans des installations portuaires, ainsi que la réalisation des actions de formation au profit des agents de sûreté.

Ce nouveau plan vient pour être en conformité avec la réglementation nationale et internationale en vigueur en matière de sûreté dans les ports et installations portuaires. Dans ce sens, afin de garantir la sûreté des échanges maritimes, de prévenir et de lutter contre tout acte illicite de malveillance, de terrorisme à l’encontre du navire, de son équipage, mais aussi des installations portuaires, l’Organisation maritime internationale (OMI) a décidé en décembre 2002 de modifier la convention Solas en y ajoutant le chapitre XI-2 intitulé «Mesures spéciales pour renforcer la sûreté maritime». Ce chapitre fait obligation aux Etats d’appliquer un code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires: Le Code ISPS.

Ce dernier s’applique aux navires effectuant des voyages internationaux ainsi qu’aux installations portuaires fournissant des services à de tels navires qui effectuent des voyages internationaux. Il est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2004.

La même année, le Maroc a mis en place les modalités du code ISPC conformément aux exigences de l’Organisation maritime internationale. Parmi les nouvelles mesures, la réalisation des évaluations de sûreté et l’élaboration des plans de sûreté des ports de commerce.

Ces ports commerciaux gérés depuis 2005 par l’ANP comme autorité portuaire en vertu de la loi 15-02 de tous les ports marocains à l’exception du port de Tanger Med ont subi en 2008 et 2009 une réévaluation en matière de sûreté en tenant compte des investissements réalisés en moyens humains et matériels pour renforcer la sûreté des ports d’une part, et d’autre part la régularisation des installations portuaires. Ainsi l’ANP a de nouveau déclaré ses ports et les installations portuaires conformes au code ISPS.

Ces déclarations de conformité étant arrivées à leur terme, l’ANP a décidé de procéder à une révision des évaluations et l’élaboration de nouveaux plans de sûreté de ses ports en prenant en considération les fluctuations de la menace de sûreté et des changements affectant les ports et leurs installations portuaires, et en capitalisant sur l’expérience des ports pour faire face aux menaces de sûreté depuis la mise en œuvre du code ISPS.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles