Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

OPV Maroc Telecom : Opération sauvetage de la Bourse de Casablanca

19.06.2019 - 22:41

Après un exercice 2018 dans le rouge, la place boursière pourrait repasser au vert

L’OPV qui doit générer plus de 6 MMDH tombe à point nommé pour revigorer la Bourse avant la torpeur estivale et pourquoi pas sauver l’exercice 2019.

Le compte a rebours commence pour l’OPV (Opération publique de vente) Maroc Telecom. Une opération qui semble arranger tout le monde. L’Etat bien évidemment mais également et surtout la place boursière de Casablanca. Les responsables comptent sur cette OPV, probablement la plus importante des cinq dernières années, pour sortir la Bourse de la métropole de son marasme. Les derniers chiffres disponibles sont peu reluisants. Selon l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), le volume des échanges à la Bourse dégringole de 23% pour s’établir à près de 8,9 milliards DH au premier trimestre.

Sur le marché central, la situation n’a pas été bien meilleure au cours de la même période avec des échanges d’un volume de 5,06 milliards DH, soit une baisse de 44,6%. Seuls les volumes échangés de grè à gré sur le marché de blocs ont connu une meilleure fortune avec 3,8 milliards DH, en hausse de 59,7%. L’OPV qui doit générer plus de 6 milliards de dirhams (MMDH) tombe à point nommé pour revigorer la Bourse avant la torpeur estivale et pourquoi pas sauver l’exercice 2019. Le but est de faire oublier l’année 2018 durant laquelle la capitalisation boursière a fondu de plus de 46 milliards de dirhams sur l’année, à 582 milliards de dirhams, soit une baisse de 7%. Le Masi, indice principal de la cote, avait achevé l’exercice sans grande surprise dans le rouge avec -8,27%. Les responsables publics ne sont donc pas les seuls à se frotter les mains avant l’OPV de l’opérateur historique. En attendant, l’AMMC vient de viser la note d’information de l’opération. Dans les détails, les actions Maroc Telecom pourront être acquises du 26 juin au 5 juillet inclus à 14h30 en cas de clôture normale, et du 26 juin 2019 au 2 juillet 2019 inclus à 14h30 en cas de clôture anticipée.

«La clôture anticipée de la période de souscription peut être envisagée dès la fin du cinquième jour ouvrable de la période de souscription si l’importance de la demande risque d’aboutir à une allocation faible pour une partie des souscripteurs sous réserve que les demandes de souscription dépassent au moins deux fois le niveau de l’offre, tous types d’ordre confondus», apprend-on auprès de la même source. La note prévoit trois types d’ordre. Le premier sera réservé aux salariés permanents titulaires de Maroc Telecom. Le nombre d’actions réservées à ce type d’ordre est de 2.929.900 actions (soit 16,7% du nombre global d’actions offertes et 0,3% du capital social de Maroc Telecom) et le prix de souscription est fixé à 117,7 MAD.

Le deuxième type est, quant à lui, réservé aux personnes physiques résidentes ou non résidentes, de nationalité marocaine ou étrangère ainsi que les personnes morales de droit marocain ou étranger. Le prix de souscription est fixé à 125,3 MAD sachant qu’aucun nombre de titres minimum n’est prévu pour ce type d’ordre qui va porter sur 5.860.000 actions (soit 33,3% du nombre total d’actions proposées et 0,7% du capital social de Maroc Telecom). Enfin, le troisième type est réservé aux OPCVM actions et diversifiés de droit marocain avec un prix de 125,3 MAD. Le nombre d’actions réservées à ce type d’ordre est de 4.103.000 actions (soit 23,3% du nombre total d’actions proposées et 0,5% du capital social de Maroc Telecom).

Modalités de l’OPV

Selon la note visée par l’AMMC, toutes les souscriptions se font en numéraire et doivent être exprimées en nombre de titres alors que chaque souscripteur ne pourra transmettre qu’un seul ordre de souscription (à l’exception des salariés de Maroc Telecom désirant souscrire au type d’ordre I et II).

De même, les souscriptions seront réalisées à l’aide de bulletins de souscription disponibles auprès des membres du syndicat de placement. Une copie du bulletin de souscription doit être remise au souscripteur sachant que les bulletins de souscription doivent être signés par le souscripteur (ou son mandataire dans le cadre d’un mandat de gestion de portefeuille le permettant) et validés et horodatés par le membre du syndicat de placement.

Il faut préciser en outre que les souscriptions sont irrévocables après la clôture de la période de souscription, et ce même en cas de clôture anticipée. Enfin, tous les membres du syndicat de placement, y compris ceux qui procèderont à la collecte des ordres via une plate-forme Internet, s’engagent à respecter la procédure de collecte des souscriptions.

Sociétés de Bourse

L’enregistrement des actions cédées dans le cadre de la présente opération (côté vendeur) se fera le 11 juillet 2019 par l’entremise des sociétés de Bourse Upline Securities et Attijari Intermédiation à hauteur de 8.790.950 actions chacune. Tous les membres du syndicat de placement ayant le statut de société de Bourse procèderont à l’enregistrement des allocations qu’ils auront recueillies (côté acheteur), le 11 juillet 2019.

Les membres du syndicat de placement n’ayant pas le statut de société de Bourse devront informer la Bourse de Casablanca de la société en charge de l’enregistrement de leurs souscriptions. L’enregistrement des transactions issues de l’opération se fera avec deux prix: les actions allouées dans le cadre du type d’ordre I seront enregistrées au prix de 117,7 MAD alors que les actions allouées dans le cadre des types d’ordre II, III et IV seront enregistrées au prix de 125,3 MAD.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles