Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Une première pour l’institution financière africaine : La BAD accorde un don au secteur privé marocain

24.06.2019 - 18:49

Un partenariat stratégique entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Banque africaine de développement (BAD).

Les deux parties signeront ce vendredi un accord marquant ainsi le début d’un nouveau chapitre de leurs relations. La banque africaine accordera à la Confédération un don visant ainsi à consolider l’intégration régionale du Maroc en Afrique. Il s’agit d’une première pour la Banque africaine. En effet, la BAD n’a jusque-là jamais octroyé de don à un secteur privé, chose qui confirme l’importance du Maroc dans le portefeuille de la première institution financière d’Afrique.

Cet appui financier, dont le chiffre sera révélé aujourd’hui, permettra à la CGEM de concrétiser un certain nombre de projets orientés Afrique. Il s’agit en premier d’élaborer une cartographie des échanges économiques et commerciaux africains. Une étude qui mettra en exergue les avantages import et export par pays.

Il sera procédé par ailleurs à la mise en place de services pertinents au profit des entreprises marocaines ayant pour vocation de s’implanter au niveau continental. Il est également prévu d’organiser un forum, en 2020, dédié à la PME africaine. Toutes ces actions confortent les orientations du Maroc au niveau continental conformément à la vision du Royaume prônant une meilleure intégration intra-africaine et des rapports équilibrés avec l’ensemble des pays de la région.

Le Royaume assoit à pas sûrs son positionnement dans le continent.

Au-delà des 1.000 accords conclus avec 28 pays africains, le Maroc renforce sa présence en Afrique à travers la diversification des échanges commerciaux et l’accompagnement des entreprises.

A travers ce partenariat, le secteur privé marocain consolide sa contribution à ce grand chantier africain. La finalité étant d’activer tous les accords conclus auparavant. C’est d’ailleurs la mission que s’assigne la commission diplomatie économique, Afrique et Sud- Sud de la CGEM.

Ce noyau présidé par le binôme Mohamed Laâziz Kadiri et Moulay Abdelaziz Elalamy œuvre à suivre les actions menées par les instances de gestion des relations économiques Maroc-Afrique dont celles des groupes d’impulsion économique, conseils d’affaires, commissions mixtes et comité de suivi des accords signés au niveau continental. La commission s’engage à suivre six chantiers dont l’élaboration d’une cartographie des institutions d’appui et de financement en Afrique et la création du club des investisseurs africains. L’objectif étant d’accompagner le développement des entreprises marocaines en Afrique à travers des actions concrètes destinées principalement aux PME. Ceci passe par l’identification des opportunités d’affaires et d’investissement, la prospection de nouveaux marchés, notamment en Afrique de l’Est, ainsi que la création d’un fonds d’appui dédié aux PME pour la réalisation d’études de marchés préliminaires et études d’impact. Notons que cette dernière décennie a été marquée par une forte croissance des investissements marocains en Afrique. Le Royaume figure désormais parmi les premiers investisseurs africains de l’Union économique des États de l’Afrique de l’Ouest et de la Communauté des États de l’Afrique centrale.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles