Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Près de 100 intervenants pour la seconde édition

16.09.2019 - 10:52

La seconde édition de l’Université d’été organisée par la CGEM ces 13 et 14 septembre à l’ISCAE Casablanca promet d’être riche en débats et en analyses. Près de 100 intervenants ont été sollicités pour confronter leurs visions autour du rôle de l’entrepreneuriat dans le modèle de développement du Maroc.
Les organisateurs attendent plusieurs personnalités politiques et économiques internationales pour cette nouvelle édition où plus de 2.000 entrepreneurs, universitaires et étudiants ont répondu présent. «Parmi les intervenants ayant confirmé leur présence, citons Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin, Aminata Touré, ancienne Première ministre du Sénégal et actuelle présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sénégalais, Jean- Louis Borloo, ancien ministre d’État français, Paulo Portas, ancien vice-Premier ministre du Portugal, Michal Kurtika, président de la COP24, Guillaume Dard, président-directeur général de Montpensier Finances, Patrice Fonladossa, président du Comité Afrique du MEDEF, Cameron Sinclair, président-directeur général d’Archi Network-Armory of Harmony, et Karim Sy, président de Digital Africa Initiative», promettent les organisateurs. Et c’est l’ancien président de la République française Nicolas Sarkozy qui sera l’invité d’honneur de la cérémonie inaugurale de cette édition.

A l’occasion, le politicien qui n’est plus à présenter dans ses positions échangera avec les entrepreneurs de la CGEM dans le cadre d’une plénière intitulée «Le monde évolue et vite! Quelle économie pour demain?». Parmi les institutionnels, l’Université d’été de la CGEM sera marquée, par ailleurs, par la présence du chef de gouvernement, Saâd Dine Otmani, Mohamed Benchâaboun, ministre de l’économie et des finances, Abdelouafi Laftit, ministre de l’intérieur, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Said Amzazi, ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ahmed Reda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Driss Guerraoui, président du Conseil de la concurrence, et Dounia Taarji, présidente du directoire du Fonds Hassan II pour le développement économique et social.
Le programme promet des échanges riches ; ceci pour proposer quelques idées concrètes en faveur du développement de la compétitivité des entreprises, notamment en matière de start-up et de PME. Le ton des actions de la rentrée est donné à travers cet événement phare de la Confédération générale des entreprises du Maroc qui est fortement attendue pour redynamiser le monde des affaires sur fond d’ambiance de croissance économique hésitante… L’exercice ne sera pas simple mais il en vaut la chandelle.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles