Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

L’impact du PAMPAT sur les filières de l’arganier et du cactus dévoilé par l’ADA

19.09.2019 - 19:56

Accès aux marchés publics des produits agroalimentaires et du terroir

Un atelier sur le projet d’accès aux marchés des produits agroalimentaires et du terroir au Maroc (PAMPAT) a été clôturé le 17 septembre à Rabat. En effet, ce projet a été financé par le secrétariat d’Etat à l’économie suisse (SECO) et exécuté par l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) en étroite collaboration avec l’Agence de développement agricole (ADA). Cette rencontre a été l’occasion de présenter les résultats, les réalisations et les impacts obtenus dans le cadre de ce projet.

Deux filières ont été retenues, à savoir : Argane IGP et Cactus d’Ait Baâmrane IGP. Il en ressort que le projet a permis d’améliorer la conformité aux standards internationaux des opérateurs de la filière argane. Ainsi, 85 opérateurs ont été diagnostiqués par rapport aux exigences de la loi 28/07 sur la sécurité sanitaire des aliments, 49 autorisations ONSSA ont été accordées et un guide de bonnes pratiques sanitaires et d’hygiène pour l’argane a été préparé et validé par la Fifargane.

Dans le même sens, le nombre total d’opérateurs certifiés IGP est passé de 32 en 2013 à 80 en juillet 2019 enregistrant une hausse de plus de 150% par rapport au démarrage du projet.  Au niveau du marché, ledit projet a permis la structuration et la promotion de deux consortiums d’argane et la participation à plus de dix salons. Du côté de la filière cactus d’Ait Baâmrane, une unité de conditionnement de fruits frais d’une capacité de 10.000 tonnes par an a été mise en place à Sidi Ifni depuis 2012.  Celle-ci commercialise le produit sur le marché national et à l’export. Le projet PAMPAT a permis dans ce contexte de former plus de 100 agriculteurs de la province de Sidi Ifni aux bonnes pratiques agricoles.

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles