Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

L’ADD et la Chambre de commerce du Luxembourg signent une convention relative à la transformation digitale des TPE et PME

27.09.2019 - 16:25
L’Agence du développement digital (ADD) et la Chambre de commerce de Luxembourg, ont signé, récemment à Casablanca, une convention de partenariat visant à promouvoir la transformation digitale des TPE et PME.
Paraphée par le directeur général de l’ADD, Mohamed Idrissi Meliani, et le président de la Chambre de commerce du Grand-Duché du Luxembourg, Luc Frieden, lors du Forum économique “Maroc-Luxembourg: partenaires stratégiques pour réussir en Afrique et en Europe”, cette convention s’assigne pour objectif de développer le tissu des start-up, TPE et PME et leur faciliter l’accès aux marchés respectifs, via la digitalisation.
A cette occasion, M. Meliani a souligné que cette convention est le fruit de plusieurs rencontres, réunions et échanges avec les différentes parties prenantes au Luxembourg autour des possibilités de faire de la transformation digitale de l’écosystème économique “un véritable axe de coopération bilatérale, efficace et solide”, rapporte la MAP.
M. Meliani a, dans le même sens, relevé que le Maroc mise fortement sur la transformation digitale pour réaliser un saut qualitatif en matière de développement économique et social, et ce en application des Hautes Orientations de S.M le Roi Mohammed VI.
Il n’a pas manqué de rappeler que l’ADD ne ménagera aucun effort pour collaborer avec la Chambre de commerce et d’autres partenaires luxembourgeois afin de concrétiser les actions programmées, de donner “une nouvelle impulsion” à cette collaboration et d’en assurer la pérennité.
Et d’ajouter que l’Agence œuvrera avec la partie luxembourgeoise pour définir conjointement la meilleure méthodologie en vue d’atteindre les objectifs escomptés.
De son côté, M. Frieden a relevé que cette convention se veut un nouveau jalon dans l’édifice de la coopération maroco-luxembourgeoise qui permettra aux entreprises de s’adapter à l’évolution des business models imposés par la vague digitale.
“Le Luxembourg ambitionne de tirer partie du positionnement du Maroc en tant que porte d’entrée en Afrique et est disposé de servir de point d’accès pour le Royaume au continent européen”, a-t-il fait observer, notant qu’”il y a énormément à faire” entre les deux parties en matière de numérisation.
En marge de ce forum, les prix du Hackathon “MADE IT Luxembourg” qui s’est tenu du 21 au 22 septembre, ont été remis aux lauréats. L’équipe gagnante partira en visite d’études au Luxembourg pour découvrir l’écosystème start-up et digital local.
» Source de l'article: liberation

Autres articles