Revue de presse des principaux journaux Marocains

International

Maroc – Suède : Des relations diplomatiques de 250 ans à promouvoir davantage

08.02.2014 - 12:06

Le président du parlement marocain, M. Karim Ghellab a tenu mercredi à Rabat  conjointement avec son homologue suédois une conférence de presse à l’occasion de la visite de travail qu’effectue actuellement au Maroc le président du parlement du royaume de suède, M. Per Westerberg, à la tête d’ une importante délégation parlementaire du royaume de Suède.
M. Karim Ghellab, a mis en exergue en ouverture de cette rencontre l’engagement commun des deux parties à approfondir la coopération entre les deux parties sur les sujets d’intérêt commun et à souligné que les entretiens qu’il a eu avec la délégation suédoise ont porté sur le rôle du parlement en matière de contrôle du gouvernement, des échanges d’expérience entre les deux parties, les enjeux du printemps arabe, la situation en Syrie, la lutte contre le terrorisme et  la cause nationale.
Le volet économique n’a pas été en reste puisqu’il a également été question au cours de ces entretiens  du renforcement de la coopération économique, de la  promotion des exportations et des investissements
et à ce sujet M. Ghellab  a souligné que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays sont  passés de 400 millions de dollars à 5 milliards.
Pour sa part, Mr Per Westerberg, président du parlement suédois s’est félicite des liens d’amitié qui lient les deux royaumes, soulignant que le Maroc dispose d’un avantage comparatif en termes de renforcement de la démocratie et en matière des droits de l’Homme.
« Nous entretenons depuis longtemps des relations très positives avec le Royaume du Maroc » qui « dispose d’un avantage comparatif en termes de renforcement de la démocratie et en matière des droits de l’Homme », a affirmé M. Westerberg, lors d’une conférence de presse organisée en marge de sa visite de deux jours dans le Royaume.
Il a, d’autre part, indiqué que la Suède soutient la vision de l’Organisation des Nations Unies (ONU) s’agissant de la question du Sahara, et reste ouverte pour tout débat portant sur les perspectives dans la région.
Evoquant le volet économique, M. Westerberg a exprimé la volonté de son pays de renforcer la coopération bilatérale et de démanteler les barrières en faveur de la promotion des échanges commerciaux.
Les discussions ont aussi porté, selon M. Ghellab, sur la lutte contre le terrorisme, la paix dans le monde ainsi que sur la situation en Syrie, principalement celle des réfugiés syriens.
M. Westerberg, en visite dans le Royaume les 5 et 6 février, avait offert à M. Ghellab, en marge de la rencontre, une convention signée il y a 250 ans par les deux Royaumes, en vertu de laquelle la Suède avait sollicité l’aide du Maroc pour protéger le trafic maritime de ses navires contre la piraterie dans l’océan atlantique.
Par ailleurs, les deux présidents parlementaires, MM. Karim Ghellab et Per Westerberg, ont des entretiens de travail lors desquels ils ont évoqué les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays et examiné des questions régionales et internationales d’intérêt commun, indique un communiqué de la chambre des représentants.
La visite du responsable suédois traduit la profondeur de l’amitié unissant les deux pays, comme elle constitue une occasion pour consolider la coopération entre les parlements marocain et suédois, a indiqué M. Ghellab.
M. Ghellab a passé en revue les réformes entreprises au Maroc au cours des dernières années notamment la nouvelle constitution qui consacre la séparation des pouvoirs, l’enracinement de la culture des droits de l’Homme et le renforcement du rôle de l’institution législative.
Et d’ajouter que ces réformes ont fait du Royaume une exception dans le monde arabe et ont renforcé sa position dans ses relations avec ses voisins, rappelant à cet égard le statut avancé accordé au Maroc par l’Union européenne et l’octroi au parlement marocain du statut de « partenaire pour la démocratie » auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe .
Au cours de cette entrevue, M. Ghellab a appelé son homologue suédois à appuyer l’échange des expériences, au service des intérêts communs des deux peuples et de leurs aspirations au progrès et à la prospérité, ajoutant que le déplacement du responsable suédois permettra de s’informer sur les spécificités des systèmes parlementaires des deux pays et d’œuvrer pour renforcer les canaux de communication, à travers la mise en place de groupes d’amitié parlementaires et l’échange de visites.
Le président de la Chambre des représentants a, d’autre part, briefé les membres de la délégation suédoise sur les derniers développements de la cause nationale, précisant, dans ce cadre, que la question du Sahara fait l’objet de l’unanimité de toutes les composantes de la société marocaine.
Il a, à ce propos, réitéré l’attachement du Maroc à la nécessité de trouver une solution politique et consensuelle à ce différend, sous la supervision de l’ONU et sur la base de la proposition marocaine d’autonomie dans le Sahara.
Pour sa part, M .Westerberg s’est félicité des relations d’amitié séculaires existant entre les deux pays, soulignant que le Maroc s’acquitte d’un rôle principal et d’importance dans la région.
Et de dire qu’il convient d’affermir la coopération bilatérale en vue de relever l’ensemble des défis auxquels font face Rabat et Stockholm, notamment le terrorisme et l’immigration clandestine.

» Source de l'article: lopinion

Autres articles