Revue de presse des principaux journaux Marocains

International

Trente-et-une violations de la trêve enregistrées

03.03.2016 - 23:12

L’accord de cessez-le-feu entré en vigueur vendredi dernier a été violé 31 fois a annoncé Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, sans préciser qui était l’auteur de ces violations.

«Trente-et-une violations du cessez-le-feu ont été enregistrées. Le groupe américain pour la réconciliation basé à Amman, capitale de la Jordanie, a été informé de ces faits», a déclaré Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères lors d’un point presse hebdomadaire. Le cessez-le-feu entre le pouvoir et les rebelles est globalement respecté depuis son entrée en vigueur, en dépit de quelques accusations de violations. La Russie et les États-Unis ont mis en place un mécanisme de contrôle du régime de trêve entre les parties en conflit et formé deux groupes de suivi de la réconciliation. La cessation des hostilités en Syrie ne concerne pas les combattants djihadistes de l’organisation Daech et du Front Al-Nosra. La trêve concerne seulement les zones de combat entre les forces du régime, appuyées par leur allié russe, et les rebelles syriens. Moscou espère que d’autres projets concernant la crise syrienne ne seront pas sérieusement considérés, a annoncé Maria Zahkarova en commentaire au «plan B» de Washington.

L’accord de cessez-le-feu est le premier du genre à être mis en œuvre depuis quatre ans et, s’il est respecté, marquera la trêve la plus importante depuis le début du conflit syrien en 2011, qui a fait plus de 270.000 morts et des millions de déplacés et de réfugiés. Mercredi, au moins 18 rebelles ont trouvé la mort dans un attentat à la voiture piégée contre leur position dans un village du sud de la Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). «Dix-huit membres du Front des révolutionnaires de Syrie (FRS), dont quatre de leurs dirigeants, ont été tués par l’explosion d’une voiture piégée qui a visé leur position dans le village d’Al-Achi, dans la province de Qounaitra», a annoncé l’OSDH qui n’a pas pu identifier les auteurs de l’attaque. Le FRS est l’un des groupes les plus puissants dans cette province avec les rebelles du Front Al-Nosra.

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.