Revue de presse des principaux journaux Marocains

International

L’opposition accepte de se rendre aux négociations de Genève

08.03.2016 - 09:09

L’opposition syrienne a accepté de participer aux négociations de paix prévues cette semaine à Genève sous l’égide de l’ONU.

«Après consultations, le Haut Comité des négociations (HCN) accepte de se rendre à Genève. Il est prévu que la délégation arrive vendredi», a indiqué Riad Naassan Agha, un porte-parole du HCN qui rassemble des groupes clés de l’opposition et de la rébellion. L’opposition avait ces derniers jours exprimé ses réserves quant à sa participation, invoquant un manque de progrès au niveau du dossier humanitaire et des violations de la trêve en vigueur depuis le 27 février de la part du régime. «Nous avons remarqué un net recul des violations du cessez-le-feu ces derniers jours et un progrès au niveau du dossier humanitaire», notamment concernant les aides aux villes assiégées, a précisé Agha. «Nous constatons qu’il y a des pressions internationales sur toutes les parties, notamment sur la Russie et le régime, pour respecter la trêve», a-t-il poursuivi. «L’effort n’est peut-être pas complet, mais il est réel et nous espérons qu’il se poursuivra dans les prochains jours».

Dimanche a été une journée exceptionnellement calme dans les zones concernées par l’accord de trêve russo-américain, avec très peu de bombardements et de combats. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le secrétaire d’État américain, John Kerry, ont exprimé lors d’une conversation téléphonique, leur «appréciation commune positive» concernant les «avancées réelles» constatées concernant le cessez-le-feu en Syrie. Les deux responsables ont confirmé que les représentants des deux pays à Genève doivent deployer des efforts pour garantir le travail efficace du Groupe international de soutien de la Syrie concernant les questions humanitaires et de cessez-le-feu.
Les négociations sur un règlement politique de la guerre en Syrie devraient reprendre jeudi prochain, Washington et Moscou espérant qu’il n’y aura pas de «retards».

» Source de l'article: lematin

Autres articles