Revue de presse des principaux journaux Marocains

International

Les autorités disent avoir «remporté une bataille» après les attaques

08.03.2016 - 23:52

Le gouvernement tunisien a jugé mardi avoir «remporté une bataille» après avoir repoussé des attaques sans précédent de jihadistes près de la frontière avec la Libye, tout en promettant une «évaluation approfondie» sur d’éventuelles défaillances. Selon une estimation préliminaire, une cinquantaine de jihadistes ont attaqué lundi à l’aube une caserne de l’armée, un poste de police et un bâtiment de la gendarmerie à Ben Guerdane, tout près de la Libye, a déclaré le Premier ministre Habib Essid. Le Chef du gouvernement a précisé que, selon les données préliminaires, la majorité des assaillants tués et arrêtés étaient des Tunisiens, sans écarter la possibilité d’étrangers parmi eux.

Malgré tout, «la réaction (des forces de l’ordre) a été rapide et forte (…). Nous avons remporté une bataille, mais nous sommes prêts pour les autres», a assuré Essid. «Ils (les jihadistes, ndlr) ont compris que la Tunisie n’était pas facile, que ce n’était pas une promenade (de santé) d’établir un émirat à Ben Guerdane», a-t-il commenté. Le Premier ministre a toutefois précisé que l’opération se poursuivait et appelé à la vigilance, la Tunisie étant dans «une guerre totale contre le terrorisme». «Il y a beaucoup d’enseignements que nous allons tirer de cette attaque terroriste. Et on en tirera toutes les conclusions. Il se peut qu’il y ait eu une défaillance à un certain niveau, au niveau des renseignements, au niveau d’autres éléments».

» Source de l'article: lematin

Autres articles