Entre 90 et 100 migrants sont portés disparus en Méditerranée après le naufrage de leur embarcation de fortune au large de la Libye, a indiqué la marine libyenne. L'embarcation pneumatique transportait plus d'une centaine de personnes, mais seules 17 d'entre elles, dont des femmes, ont pu être secourues, a déclaré le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine. Les survivants sont restés plusieurs heures accrochés à des bouts du canot jusqu'à l'arrivée des secours.
Le naufrage a eu lieu au large de la ville d'Al-Khoms, à une centaine de kilomètres à l'est de la capitale libyenne, a précisé la même source. La marine libyenne a indiqué avoir secouru 267 autres migrants de diverses nationalités africaines qui étaient à bord de deux embarcations en difficulté au large de la ville de Zawiya, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Tripoli. Durant le weekend dernier, dix migrants avaient péri et plus d'une cinquantaine d'autres, parmi lesquels de jeunes enfants, avaient disparu au large de la Libye, selon un bilan recueilli par plusieurs organismes auprès des survivants.

La Marine libyenne a sauvé plus de 400 migrants clandestins au cours de ces trois derniers jours au large de la ville de Garabulli, située à une soixantaine de kilomètres de Tripoli. En 2017, au moins 3.116 migrants sont morts ou disparus en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, dont 2.833 au large de la Libye, selon un décompte de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).