Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Énergie éolienne Des fonds pour rendre bancable le parc de Jbel Khalladi

10.01.2014 - 23:02

960 000 dollars. C’est le financement, sous forme de don, que vient d’accorder le Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA) au promoteur du projet éolien de Jbel Khalladi afin de l’aider à rendre bancable son projet. Situé à Ksar Seghir dans la région de Tanger, ce parc d’une capacité de 120 MW est développé par le groupe UPC (à travers sa filiale marocaine UPC Morocco Wind Partners B.V). Et ce, dans la droite ligne de la loi 13-09, promulguée en 2010, qui permet au privé de développer des projets de production d’énergies renouvelables.
Selon la Banque africaine de développement (qui figure parmi les initiateurs du SEFA), le fonds intervient pour aider à la préparation du projet et participer à son financement.

Il concourra à la structuration optimale d’un assortiment de contrats d’achat d’énergie avec des firmes industrielles, afin de garantir la “bancabilité” du projet. «Plus précisément, le don du SEFA financera l’assistance juridique apportée à l’entreprise UPC promoteur du projet, ainsi que d’autres experts – dans les domaines juridique, financier et des assurances – pour accomplir les diligences des banques qui envisagent de participer au financement du projet», indiquent les responsables de la BAD, dans un communiqué. Ils précisent que dans le contexte de l’après-Kyoto, où la diminution du soutien aux énergies renouvelables a pesé sur la rentabilité des nouveaux projets, ce financement du SEFA permet de…. Lire la suite

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.