Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

L’art de la calligraphie, des miniatures et des enluminures à la Bibliothèque nationale

11.01.2014 - 21:42

Réalisée à l’occasion du 400e anniversaire des Études arabes à l’Université de Leyden, cet événement met en relief la culture et les sciences arabes à travers des manuscrits des plus rares que les chercheurs et académiciens néerlandais ont minutieusement gardés, montrant l’intérêt qu’ils ont toujours porté pour la richesse de l’histoire et de la culture arabes. Avant de faire escale au Maroc, cette exposition a déjà été organisée, pour la première fois, au Caire en 2013, par Mme Baukje Dijkstra, en étroite collaboration avec le professeur Luit Mols, spécialiste de l’art islamique à l’Université de Leyden.
«Notre souhait en reproduisant cette exposition au Maroc, au-delà de l’aspect linguistique (avec une traduction française de l’ensemble des textes) a été de mettre en avant les aspects spécifiquement marocains de celle-ci, par la mise en valeur notamment de l’œuvre de Muhammad ben Sulayman al-Jazûlî. Tout en nous adaptant au contexte marocain, nous avons, toutefois, choisi de laisser à l’avant-plan certaines reproductions de pièces rares, telles que la traduction en arabe du “Materia Medica” du savant grec Dioscorides.

Ce manuscrit, datant de l’an 475 de l’Hégire/1083 apr. J.-C., est à ce jour le plus ancien manuscrit arabe illustré portant sur un sujet scientifique», souligne l’attaché culturel auprès de l’ambassade des Pays-Bas, Arnaud Simons, qui n’a pas manqué de rappeler les relations anciennes, riches et fécondes entre son pays et le Maroc…. Lire la suite

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.