Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

S.M. le Roi Mohammed VI préside la cérémonie de lancement du programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville pour la période 2014-2016

13.02.2014 - 11:04

Une enveloppe de 1,038 milliard de DH pour projeter Salé dans l’avenir –
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, a présidé mercredi à Salé, la cérémonie de lancement du programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville (2014-2016). Un projet structurant qui tend à préserver le patrimoine historique de cette Cité millénaire, à améliorer le cadre de vie de ses habitants et à redynamiser sa base socio-économique.

Au début de cette cérémonie, le wali de la région de Rabat-Salé- Zemmour-Zaër, gouverneur de la préfecture de Rabat, Abdelouafi Laftit, a présenté devant S.M. le Roi un exposé dans lequel il a souligné que le nouveau programme a été élaboré conformément aux Hautes orientations royales visant le développement du tissu urbain des différentes villes du Royaume selon une vision cohérente et équilibrée.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 1,038 milliard de dirhams, le nouveau programme procède d’une approche participative systématique ayant associé les différents acteurs de la ville, a ajouté M. Laftit, notant que ce programme triennal s’articule autour de quatre principaux axes, à savoir la préservation de la culture et du patrimoine de la ville, le renforcement des infrastructures de base, le développement du secteur touristique et de l’artisanat, la lutte contre l’habitat insalubre.

Le programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville de Salé vise ainsi la réhabilitation de l’ancienne médina de Salé, des foundouks et des habitations menaçant ruine, la promotion des métiers de l’artisanat, la restauration des monuments historiques de la ville, l’aménagement de la corniche et de la route côtière, la mise à niveau de certaines avenues (Hay Essalam, Abderrahim Bouabid, Atlas Al Kabir, Ibn Al Haitam) et des entrées de la ville, ainsi que la qualification des quartiers sous-équipés.

Le programme de mise à niveau de la ville de Salé vise, à terme, à répartir équitablement les équipements de proximité entre les différentes composantes urbaines de la Cité, à promouvoir l’emploi et à créer la richesse, à assurer une mixité sociospatiale et à améliorer les conditions de vie de la population. La concrétisation dudit programme est le fruit d’un partenariat entre les ministères de l’Intérieur (250 MDH), de l’Habitat et de la politique de la ville (157,5 MDH), de la Culture (13 MDH), des Habous et des Affaires islamiques (19,5 MDH), de l’Artisanat, de l’économie sociale et solidaire (5 MDH), la municipalité de Salé (365 MDH), le Conseil provincial (50 MDH), le Conseil de la région de Rabat-Salé-Zemmmour-Zaër (13 MDH), l’Initiative nationale pour le développement humain (35 MDH), des partenaires privés (30 MDH) et des associations (100 MDH).

A cette occasion, S.M. le Roi, que Dieu l’assiste, a présidé la cérémonie de signature de la convention de partenariat relative au programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville de Salé (2014-2016). Elle a été signée par Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur, Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des affaires islamiques, Mohamed Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Fatima Merouane, ministre de l’Artisanat, de l’économie sociale et solidaire.

Elle a également été signée par Mohamed Lotfi Mrini, secrétaire général du ministère de la Culture, Abdelouafi Laftit, Abdelkebir Berkia, président du Conseil régional, Mustafa Kheidri, gouverneur de la préfecture de Salé, Noureddine Lazrak, président du Conseil de la commune urbaine de Salé, et Mohamed Allahya, président du Conseil préfectoral de Salé.

Fondé sur une approche innovante en termes de transversalité, d’intégration et de cohérence des interventions publiques, ce programme de mise à niveau urbaine intégrée aura certainement des retombées bénéfiques sur la ville de Salé qui verra ainsi son infrastructure de base consolidée, son environnement équilibré et ses citoyens épanouis.

» Source de l'article: lematin

Autres articles