Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Le Centre régional d’investissement : Reprise de la création d’entreprises et des investissements à Fès

27.02.2014 - 10:23

Les principaux indicateurs de l’activité économique à Fès-Boulemane sont au vert.
Le Centre régional de l’investissement (CRI) de Fès-Boulemane révèle dans un récent rapport la création de 1 210 entreprises en 2013 par le biais du guichet d’aide à la création d’entreprises contre 1 281 en 2012. Ces entreprises devraient générer plus de 6 000 emplois. Et c’est le secteur des services qui se taille la part du lion avec près de 36%, d’après l’analyse par secteur d’activité. Il est suivi du secteur du BTP qui représente 32% et du secteur du commerce avec une part de 26%. En termes de nature juridique, la Société à responsabilité limitée «SARL» constitue toujours la forme la plus dominante au niveau des entreprises créées avec une part de 82%, les personnes physiques représentent, quant à eux, 16%. La dynamique de l’activité économique est enregistrée aussi, selon le rapport du CRI, au niveau du guichet d’aide aux investisseurs.

En 2013, 248 demandes d’autorisation et dossiers d’investissement ont été instruits dont 159 ont reçu l’avis favorable dans le cadre de la commission régionale d’investissement et des commissions techniques. Le volume global d’investissement correspondant à ces projets approuvés est évalué à près de 3 MMDH, quant aux emplois prévus, ils sont estimés, à plus de 6 350 emplois. «Le nombre de projets instruits a augmenté de 7% pour passer de 231 projets en 2012 à 248 projets cette année. Le montant d’investissement global prévu a été multiplié par deux fois et demie pour grimper de 1,193 MMDH enregistré en 2012 à près de 3 MMDH cette année», explique-t-on au CRI de Fès-Boulemane. Cette performance en termes d’investissements devrait impacter fortement le marché du travail au niveau régional puisque le nombre d’emplois prévus devrait progresser, selon le rapport du CRI, de 65%.

Ceci étant, il ressort de la répartition des projets agréés par montant d’investissement et par secteur d’activité, la prédominance du secteur de l’enseignement avec une part de près de 35%du montant global prévu.
«Ce constat est expliqué par l’approbation en 2013 du projet portant sur la création d’une Université euro-méditerranéenne à Fès avec un coût global de 1,45 MMDH. Le lancement des travaux de réalisation est prévu courant l’année 2014», explique-t-on au CRI de Fès-Boulemane. La deuxième position revient au secteur du BTP avec une part de près de 25% soit un coût d’investissement de 746 MDH alors que les secteurs du tourisme et de l’industrie occupent la troisième et la quatrième position avec des parts respectives de 19% et 18%. En termes d’emplois prévus, le secteur de l’industrie est en tête du peloton avec une part de 72% du total des emplois prévus.

«Ce résultat émane du nombre de projets appartenant à la filière industrie du textile et cuir approuvés dans le cadre du développement de la zone industrielle «Miftah El Kheir» à Ras El Ma. En effet, cette filière comporte 63% du total des emplois prévus dans le secteur industriel. Elle est suivie de la filière Industrie extractive (projets miniers) qui comporte 18% du total d’emplois prévus dans le secteur industriel.
Promotion de l’entrepreneuriat

La septième édition de «Appel à projets» pilotée par le CRI, le Comité régional pour la création d’entreprises et la Fondation Création d’entreprises a permis la sélection de 23 projets portés par 30 candidats sur 40 projets portés par 50 candidats. Cette opération permet à ces candidats de bénéficier d’une offre d’accompagnement complète : Formation, assistance à l’élaboration du business plan pour accéder au financement. Le CRI accompagne, dans le cadre d’une incubation à la Cité d’innovation, 6 entreprises sélectionnées.

» Source de l'article: lematin

Autres articles