Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Médiation en Méditerranée « L’implication de la femme»

12.03.2014 - 12:20

● «Promouvoir la culture de la médiation et de la prévention en Méditerranée», thème des travaux de la 3e édition du séminaire, se sont ouverts, à Brdo en Slovénie, sur l’Initiative maroco-espagnole pour la médiation en Méditerranée
● «La femme peut jouer un rôle considérable dans la médiation en Méditerranée», Mbarka Bouaïda, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération

La femme peut jouer un rôle considérable dans la médiation en Méditerranée d’où l’idée maroco-espagnole d’organiser une formation dédiée à la femme sur cette question, a affirmé la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaïda.

Dans une déclaration à la MAP mardi à l’issue de la première journée de la 3e édition du séminaire sur l’Initiative maroco-espagnole pour la médiation en Méditerranée organisée, à Brdo (30 km au nord de Lubiana) par la Slovénie dont le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Karl Erjavec co-préside cette session, Mbarka Bouaïda s’est félicitée de la décision de charger le Centre marocain des Etudes et recherches en sciences sociales (CERSS) et le Centre international de Tolède pour la paix (Citpax), de l’organisation d’une formation sur le rôle de la femme dans la médiation en Méditerranée.

«La médiation est une alternative à d’autres formes notamment d’ordre militaire d’où la nécessité d’inclure la société civile et les centres de recherches dans la médiation en Méditerranée», a-t-elle dit, ajoutant que la nouveauté est l’implication de la femme dans ce processus.

Les deux centres devront d’un commun accord fixer une date à cette formation après avoir mené les contacts nécessaire à ce sujet, a indiqué Mbarka Bouaïda, précisant que la formation de la femme à la médiation se fera entre Rabat et Madrid sous l’égide des centres marocain et espagnol.

«Nous serons heureux de recevoir la première génération de femmes issues de cette belle initiative» maroco-espagnole, a-t-elle souligné.

Après s’être félicitée du fait qu’au terme de la troisième édition du séminaire maroco-espagnol, il y a 32 pays qui sont impliqués dans la médiation en Méditerranée, la ministre déléguée, a émis l’espoir de cette 3e édition sera l’occasion de maintenir l’élan de cette initiative régionale en contribuant à faire avancer la pratique de la médiation comme un outil pour le règlement pacifique des différends.

La proposition maroco-espagnole constitue une première étape de la mise en œuvre du mémorandum maroco-espagnol adopté lors de la deuxième édition tenue à Rabat en 2013 ayant pour objectif la création d’un vivier de femmes médiatrices au service de la Paix aussi bien sur le plan régional qu’international.

Les conclusions du troisième séminaire maroco-espagnol en Slovénie seront présentées aux pays membres à l’occasion de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations unies en septembre prochain à New York en prévision de l’adoption d’une résolution onusienne sur la médiation présentée par la Turquie et la Finlande.

Les travaux de cette édition, placée sous le thème «Promouvoir la culture de la médiation et de la prévention en Méditerranée», ont été marqués par la qualité des débats animés par de hauts responsables de l’Onu, l’OCI, l’OSCE et de la Ligue arabe, ainsi que par des académiciens et des représentants de la société civile.

La délégation marocaine, qui est conduite par Mbarka Bouaïda, comprend l’ambassadeur du Maroc en Autriche et en Slovénie, Ali M’hamedi, Azzedine Farhane et Abdeljalil Saubry respectivement directeur des Nations unies et des organisations internationales au ministère des affaires étrangères et de la coopération et directeur des affaires européennes au même département ainsi que Mohamed Slaoui, premier conseiller à l’ambassade du Maroc en Autriche et en Slovénie et Meryame Haddaoui, chargée des questions bilatérale et multilatérale à la même ambassade.

» Source de l'article: lematin

Autres articles