Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Tourisme religieux Le Maroc en pôle position

12.03.2014 - 18:34

● «Les accords signés dernièrement en Côte d’Ivoire et au Mali confortent le positionnement du Maroc et particulièrement de Fès sur le marché du tourisme religieux»
● «La ville spirituelle du Royaume accueille un flux important de touristes provenant de l’Afrique de l’Ouest, afin d’effectuer un pèlerinage chaque année à la Zaouia Tijania de Fès», Abderrafie Zouitene, directeur général de l’ONMT

«La ville spirituelle du Royaume accueille un flux important de touristes provenant de l’Afrique de l’Ouest, afin d’effectuer un pèlerinage chaque année à la Zaouia Tijania de Fès», a noté Zouitene dans un entretien  sur les colonnes de ‘L’Economiste’

«Considérée comme un lieu saint par des Tijanes, la ville de Fès figure en très bonne place dans le dispositif de promotion de l’Office, soit en tant que marque individuelle, soit au niveau de la communication de l’ONMT sur le tourisme culturel marocain», a précisé Zouitene, ajoutant que l’ONMT envisage d’ouvrir prochainement une délégation de l’Office au Sénégal pour mieux promouvoir la destination de ce marché.

Pour développer cette niche, l’ONMT prévoit trois volets, à savoir l’axe aérien, celui de la communication et de la notoriété, a souligné Zouitene.

Concernant l’axe aérien, il a mis l’accent sur la nécessité de rendre la destination de Fès plus accessible à ce potentiel par le renforcement du vol Casa-Fès et la programmation de nouvelles dessertes, soulignant que la région et l’ONMT travaillent actuellement avec la RAM et Air Arabia pour la mise en place du vol Dakar-Fès.

Pour l’axe communication, des actions de relations publiques avec un effort soutenu de proximité ciblant des personnalités influentes, des leaders et des prescripteurs sont ainsi prévues, en parallèle avec l’organisation des semaines en Afrique selon un calendrier bien défini.

Au niveau de la notoriété, l’Office compte renforcer la visibilité de la ville de Fès par le biais de grands événements, à l’instar de la convention Maroc-Afrique sur le tourisme qui se tiendra en mai prochain à Fès et dont le but est d’instituer des relations économiques pérennes avec les différents pays du continent africain, ou encore le congrès annuel des Tijanes.

Concernant le budget destiné au développement de la niche des Tijanes, Zouitene a précisé qu’il représente 7% de l’enveloppe globale prévue pour le plan triennal de Fès. Ainsi, l’Office et ses principaux partenaires investiront annuellement 2,85 MDH sur la promotion de Fès en Afrique.

La stratégie élaborée implique les professionnels et les élus dans le développement du tourisme. Il s’agit d’un programme commun qui comprend des actions de relations publiques innovantes, le renforcement des partenariats avec les tour-opérateurs et l’augmentation de la programmation aérienne au départ des marchés subsahariens.

Le plan triennal de Fès s’étale sur 3 ans et vise 700.000 touristes à l’horizon 2016. Conçue par les experts de l’Office, en partenariat avec les professionnels du tourisme, les autorités locales et élues, et d’autres partenaires, la stratégie régionale, concertée et intégrée, nécessitera une enveloppe de 131,5 millions de DH, dont 76,5 millions de DH financés par l’Office.

» Source de l'article: lematin

Autres articles