Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Exportations : L’Asmex ouvrira une délégation à Laâyoune avant la fin du mois

17.03.2014 - 11:48

L’année 2014 s’annonce chargée pour l’Association marocaine des exportateurs (Asmex). Au programme, plusieurs chantiers, dont la poursuite de l’ouverture des bureaux régionaux et la signature du contrat-programme avec le ministère de tutelle.

Et pour commencer, l’Asmex ouvre avant la fin de ce mois de mars une délégation régionale à Laâyoune, en attendant d’en inaugurer d’autres, notamment dans le Sud et la région du Tensift-Al Haouz. Les responsables de cette organisation professionnelle entendent ainsi en renforcer la représentativité régionale.

L’Asmex qui a déjà ouvert des délégations à Tanger et à Nador (avec antennes à Oujda et Berkane). S’agissant du contrat-programme, sa signature est imminente, selon l’Asmex. Lors de la réunion du bureau exécutif et du conseil d’administration qui a eu lieu mardi dernier, il a été annoncé que la signature de ce contrat-programme ou «convention avec le ministère chargé du Commerce extérieur», selon l’appellation du communiqué de l’Asmex, est prévue incessamment. Les membres de l’Asmex ont d’ailleurs été reçus mercredi dernier au ministère du Commerce extérieur pour finaliser les négociations autour de cette feuille de route.

Le projet est désormais entre les mains de ce département ministériel qui décidera de la date de sa signature, selon une source proche du dossier. À noter qu’en plus de l’Asmex, la préparation de ce contrat-programme a connu aussi l’implication du Centre marocain de promotion des exportations (CMPE), du Conseil national du commerce extérieur (CNCE), de l’Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC) et de Maroc Taswik (ex-OCE). Selon nos informations, parmi les objectifs de ce cadre contractuel, figurent notamment le renforcement de la proximité vis-à-vis des exportateurs et de la représentation de l’Asmex à l’étranger.

L’Association entend faire de la veille économique à l’international et étudier de près les besoins des marchés ciblés. Elle prévoit d’ouvrir des bureaux dans les différents pays ciblés en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique.

Autre axe important du contrat-programme, le renforcement du tissu des entreprises exportatrices, notamment en poussant davantage de PME à tenter l’export. Ce qui devra se traduire, entre autres, par la création de consortiums et de groupements d’intérêt économique (GIE).
Des commissions spécialisées et un nouveau portail

L’Asmex poursuit également sa réorganisation en mettant en place de nouvelles commissions spécialisées ou en opérationnalisant celles qui sont déjà créées. Ce groupement professionnel des exportateurs est ainsi doté de plusieurs commissions relatives aux relations extérieures et communication, à l’Afrique, au partenariat et relations avec l’administration, à la logistique et formation, à la promotion à l’international, au financement et assurance à l’international, et à l’innovation et la compétitivité. L’Asmex planche aussi sur un nouveau portail.

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.