Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Télécommunications La 4G s’annonce «prometteuse»

26.03.2014 - 17:39

«La technologie 4G, un relais de croissance important pour le développement du secteur des télécommunications dans les années à venir», Azdine El Mountassir Billah , DG de l’ANRT

La technologie 4G constitue un relais de croissance important pour le développement du secteur des télécommunications dans les années à venir, a estimé, le directeur général de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), Azdine El Mountassir Billah.

«La 4G est un véritable relais de croissance pour les opérateurs télécoms qui devrait permettre au secteur de continuer à croitre dans les années à venir, tout en améliorant la qualité des services offerts aux clients», a assuré El Mountassir Billah, dans un entretien accordé à la MAP.

Le secteur du contenu représente également, aux yeux du DG de l’ANRT, un chantier important qui devra être enrichi davantage, afin de développer un écosystème susceptible d’intensifier l’usage des Marocains des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), permettant ainsi au Maroc de conserver sa position de leader au niveau de la région.

«Nous sommes à 6 millions d’abonnés à Internet et notre ambition est d’atteindre 20 à 25 millions, à travers l’amélioration du contenu des services télécoms offerts aux citoyens», a indiqué le responsable, citant l’exemple des projets du E-gouvernement, des banques en ligne et de dématérialisation des actes commerciaux.

Dans ce cadre, il a noté la nécessité de déployer plus d’efforts par l’Agence et les différents départements ministériels pour disposer d’«une véritable stratégie nationale en matière de contenu».

El Mountassir Billah n’a pas manqué de préciser que la 4G constitue une piste «prometteuse» à explorer, appelant les acteurs du commerce électronique à développer leurs activités, afin de promouvoir l’usage des NTIC par les Marocains, et partant la croissance du secteur.

Interrogé sur les coûts liés au déploiement de la technologie 4G, le responsable a fait savoir qu’ils portent principalement sur les investissements en infrastructures consentis par les opérateurs et les licences qui seront payantes.

Les apports de la 4G ne sont plus à démontrer puisque les trois opérateurs existants sur le marché devraient offrir un service de meilleure qualité à leurs clients, a-t-il dit avec un ton confiant.

Les contraintes liées à la 4G concernent essentiellement le déploiement d’une infrastructure fixe et d’interconnexion des réseaux, puisqu’aujourd’hui le réseau de fibre optique au Maroc ne couvre que les grandes villes, a-t-il ajouté.

Concernant l’opposition des riverains à la pose des infrastructures en évoquant notamment des problèmes de risque pour la santé, le responsable rassure les Marocains que ces infrastructures utilisées par les opérateurs au Maroc sont les mêmes que celles utilisées par les pays développés, en respectant l’ensemble des législations en matière d’émission d’ondes par les antennes.

Il s’est dit convaincu que l’amélioration de la qualité des services de télécommunications passe par le renforcement desdits investissements.

Les appels d’offres pour l’octroi des licences de la 4G seront lancés vers la fin d’avril-début mai 2014, alors que les licences seront attribuées d’ici l’été, a estimé mardi El Mountassir Billah, qui intervenait lors d’un point de presse sur les réalisations du secteur des télécommunications.

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.