Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Justice militaire La CPM Maroc-UE salue la réforme de la loi

27.03.2014 - 15:58

● La 6e réunion annuelle de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE, coprésidée par Abderrahmane Athmoun et Antonio Panzeria, se sont ouverts à Dakhla.
● La CPM Maroc-UE s’impose comme organe incontournable des relations parlementaires bilatérales.
● Appel à Dakhla à une présence de la commission parlementaire mixte Maroc-UE dans toutes les négociations et rencontres bilatérales.

La commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (CPM) s’est félicitée du projet de réforme de la loi sur la justice militaire qui exclue les civils de la compétence du tribunal militaire quels que soient les crimes commis, ont indiqué, jeudi à Casablanca lors d’un point de presse, les coprésidents de la CPM, Abderrahim Athmoun et Pier Antonio Panzeri.

La 6e réunion de la CPM dans la ville de Dakhla (24-27 mars) a été une rencontre des plus positives qui a ouvert la voie pour améliorer encore davantage les relations futures parlementaires entre le Maroc et l’UE, a souligné Panzeri, également président de la délégation Maghreb au Parlement européen.

Cette commission, mise sur pied depuis quatre années et qui s’impose comme organe incontournable des relations parlementaires bilatérales, a ainsi tracé la voie de la continuité pour le prochain Parlement européen devant être renouvelé en mai prochain, a-t-il relevé, faisant savoir qu’elle a approuvé les recommandations sur l’ensemble des dossiers portant sur les relations bilatérales.

La Commission a, à l’occasion de cette réunion à Dakhla, effectué une mission de terrain qui lui a permis de mieux appréhender les enjeux de la régionalisation, du développement régional et de la pêche maritime, a-t-il ajouté plaidant pour la poursuite des investissements dans les grands chantiers à caractère socio-économique dans les provinces du Sud qui sont à même d’avoir des impacts positifs sur la population et de répondre à leurs attentes.

Cette ultime réunion de la CPM avant les élections européennes du 25 mai est très significative et constitue un signal fort du dynamisme de la commission dans le développement des relations bilatérales, a estimé, de son côté, Athmoun.

La CPM, qui assume une mission stratégique dans le statut avancé liant le Maroc et l’UE dans le cadre de la politique européenne de voisinage, a inscrit ces relations parlementaires dans la stabilité et la continuité, a-t-il relevé, appelant à ce que cette commission soit associée à toutes les rencontres et dans l’ensemble du processus de dialogue et de réunions entre le Royaume et l’UE.

La nécessité d’avancer d’urgence avec l’intégration du Maghreb, la concrétisation de la régionalisation avancée et l’accompagnement du Maroc par l’UE dans la mise en œuvre de sa nouvelle Constitution figurent parmi les sujets ayant fait l’objet d’un large consensus, selon le communiqué de presse distribué à l’issue de cette réunion.

La Commission parlementaire souligne également les effets positifs des réformes entreprises sur les perspectives économiques du Royaume tout en appelant de ses vœux l’accélération du rythme des réformes politiques et s’engage à consolider les acquis de ses quatre premières années d’existence et à exploiter toujours mieux les possibilités offertes par cet outil unique de diplomatie parlementaire, ajoute le communiqué.

» Source de l'article: lematin

Autres articles