Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Election du président de la Chambre des représentants Face-à-face majorité-opposition

11.04.2014 - 15:25

La session du printemps de la Chambre des représentants s’ouvre vendredi sur un face-à-face majorité-opposition pour l’élection du président de la Chambre, un poste convoité par Rachid Talbi Alami (majorité) et Karim Ghellab (opposition), qui a présidé cette Chambre durant la première moitié de la neuvième législature (2011-2016).

Membre du bureau politique du Rassemblement national des indépendants (RNI), Rachid Talbi Alami compte sur le soutien exprimé, dans un communiqué, par les chefs des partis de la majorité gouvernementale à sa candidature, conformément aux accords ayant conduit à l’adhésion du RNI au gouvernement suite au retrait du Parti de l’Istiqlal (PI).

Le candidat de la majorité, ancien ministre, expert en décentralisation et finances locales et membre de l’Association internationale de planification stratégique pour la lutte contre la pauvreté dans le secteur urbain, compte à son actif une longue expérience dans le domaine politique.

Il a été notamment vice-président de la commune urbaine de Sidi El Mandri (Tétouan), avant d’être élu une première fois en 2009 puis une deuxième fois en 2012 à la tête du Conseil régional de Tanger-Tétouan.

Pour sa part, Karim Ghellab, qui bénéficie lui aussi du soutien explicite des partis de l’opposition, entend ouvrir une brèche dans les rangs de la majorité et recueillir des voix afin de mettre toutes les chances de son côté, sachant que la majorité compte 221 sièges à la Chambre des représentants contre 174 pour l’opposition.

Le président sortant de la Chambre, membre du comité exécutif du PI, a entamé sa carrière politique en remportant les élections communales de 2003 et 2009 et les législatives de 2007 et 2011. Il a aussi occupé plusieurs postes au ministère de l’Equipement avant d’être désigné à la tête de ce département. Aujourd’hui, Karim Ghellab est représentant de l’arrondissement de Ben Msik au parlement et conseiller au conseil communal de Sbata.

Selon les dispositions du règlement intérieur de la Chambre des représentants, le président de la Chambre est élu en début de législature, puis à la troisième année de celle-ci lors de la session d’avril et pour la période restant à courir de ladite législature, conformément aux dispositions de l’article 62 de la Constitution.

Le président est élu au scrutin secret à la majorité absolue des membres composant la Chambre au premier tour, et à la majorité relative au second tour. En cas d’égalité de suffrages, le plus âgé des candidats est élu, et en cas d’égalité des suffrages et de l’âge, il est procédé au tirage au sort, selon les dispositions du règlement intérieur de la Chambre.

En cas de vacance du siège de président(e) de la Chambre pour une quelconque raison, il est procédé à l’élection d’un(e) nouveau(elle) président(e) pour le restant de la première ou de la seconde période de la législature dans un délai maximum de quinze jours, si la vacance se produit en cours de session. Si celle-ci se produit lors de la durée séparant les deux sessions, une session extraordinaire doit être tenue dans un délai maximum de 51 jours suivant la vacance.

Jusqu’à l’élection du nouveau président(e), un des vice-présidents, selon l’ordre de préséance, exerce toutes ses attributions, à l’exception de celles prévues par le règlement intérieur.

L’ordre du jour de la session de printemps devrait être bien chargé, du fait de la nécessité d’adopter les projets de lois organiques portant application des dispositions de la constitution, en plus des lois devant découler des dialogues nationaux sur la réforme de la justice et sur la société civile.

La question du contrôle sera aussi au centre des travaux de cette session, à la lumière du rapport soumis par la Cour des comptes à la première Chambre concernant la Caisse de la compensation. Des débats sont également attendus à propos des chantiers de réformes que le gouvernement compte lancer, particulièrement celles relatives au régime des retraites et à la loi sur la grève.

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.