Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Commerce extérieur : Cinq régions réalisent près de 82% des exportations marocaines

21.04.2014 - 08:57

Des statistiques du commerce extérieur par région. C’est la nouveauté apportée par l’Office des changes qui se propose de mettre à la disposition des pouvoirs publics un outil qui leur permettra d’apprécier la contribution des régions dans les échanges commerciaux. Et c’est en général, d’après l’Office, une réponse aux besoins exprimés par divers utilisateurs publics et privés. Ainsi, l’Office vient de publier les statistiques des exportations par région qui portent sur la période 2009-2012.

La première constatation qui ressort de ces statistiques est une concentration des activités productives destinées à l’export dans cinq régions. Il s’agit du Grand Casablanca, Doukkala-Abda, Tanger-Tétouan, Souss-Massa-Darâa et Chaouia-Ouardigha. À elles seules, ces régions contribuent à hauteur de 81,8% aux exportations totales du Maroc en 2012, contre 79,7% en 2009. Et c’est à la région du Grand Casablanca que revient logiquement la première place.

En effet, en 2012, ce pôle économique et industriel s’assure sa première place parmi les seize régions du Maroc avec une part de 27,1% des exportations totales, contre 25,9% en 2 011 et 28,7% en 2009. La région de Doukkala-Abda arrive en deuxième position avec 21,3% des exportations totales, contre 22,2% en 2011. Cette région s’est montrée dynamique ces dernières, puisque, entre 2009 et 2012, elle a gagné 6,8 points (14,5% en 2009). Elle a réalisé ainsi un chiffre d’affaires à l’export de 39,4 milliards de DH en 2012, contre 16,3 milliards en 2009.

En troisième place, on trouve la région de Tanger-Tétouan avec une contribution de 18,7% en 2012, contre 21,4% en 2009. Les exportations de cette région s’élèvent à 34,6 milliards, contre 31,8 milliards en 2011. En 2009, elles totalisent 24,2 milliards.
Quant à la région du Souss-Massa-Darâa, même si elle a accusé une légère baisse de sa participation aux exportations (8,3% contre 8,9% en 2011), elle se maintient au quatrième rang, avec 15,3 milliards. Et ce n’est qu’en cinquième position que l’on trouve la région de Chaouia-Ouardigha, qui intervient pour 6,4% dans le total des exportations au lieu de 4,5% en 2009. Par ailleurs, entre 2009 et 2012, les exportations par régions font ressortir une hausse de la part des régions de Doukkala-Abda et de Chaouia-Ouardigha dans les exportations totales respectivement de 6,8 et 1,9 points et des baisses essentiellement pour Tanger-Tétouan (-2,7 points) et Souss-Massa-Darâa (-2,4 points).

En outre, les statistiques de l’Office des changes montrent que chacune de ces cinq régions se distingue par son potentiel particulier d’activités orientées vers l’exportation. Ainsi, d’après l’office des changes, les industries les plus dynamiques à l’exportation de la région du Grand Casablanca sont celles de l’habillement, du textile et du cuir qui réalisent, en 2012, 24,8% des ventes de la région à l’étranger. Elles sont suivies des industries électriques et électroniques (20,7%), des industries chimiques et de raffinage (24,2%) et des industries automobiles et autres matériels de transport (11,4%).
Pour la région de Doukkala-Abda, les produits des industries chimiques constituent les principales exportations en 2012, avec 90% du total exporté.

Les industries de l’habillement, du textile et du cuir fournissent également les produits les plus exportés dans la région de Tanger-Tétouan en 2012, avec une part de 34,7%. Elles sont suivies des industries de fabrication de machines et appareils électriques (système électrique et câblage) avec 28% et ceux des industries alimentaires avec 14,5%.

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.