Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Caravane «Paroles urgentes» De l’art pour dénoncer la corruption

31.12.2013 - 17:45

Choisir l’art et la culture pour dire «Non à la corruption», tel est le concept de la caravane «Paroles urgentes», organisé par Transparency Maroc et qui a entamé dimanche dernier sa deuxième édition. Si l’édition de l’année 2012 a concerné uniquement la ville de Casablanca, cette année la caravane traversera également les villes de Benguerir, Safi, Sidi Bennour, Azzemour, El-Jadida. Cette caravane, qui se poursuit jusqu’au 2 janvier, se traduit par diverses expressions artistiques et culturelles dans l’objectif de sensibiliser et faire réagir le public à l’importance de la lutte contre la corruption, mais aussi pour mettre fin à l’impunité des corrupteurs et des corrompus. C’est d’ailleurs le slogan porté lors de cette deuxième édition. «Les activités concernent plusieurs disciplines artistiques comme le slam, la halqa engagée, la musique et le théâtre de rue. Les artistes casablancais arrivent en caravane dans chaque ville et ils se produisent avec les jeunes artistes locaux. Le but recherché est justement cette symbiose entre les jeunes autour de la lutte contre la corruption», indique Kenza Benjelloun, chef du projet caravane «Paroles urgentes». «Pour cette deuxième édition, nous avons prévu de nombreuses nouveautés, d’abord les ateliers où ont travaillé les jeunes ont été déplacés dans les villes où nous avons choisi des associations partenaires. Il s’agit d’une forme de transfert d’un savoir-faire que les jeunes ayant travaillé avec nous l’année dernière avaient acquis dans le domaine de la sensibilisation par l’art. Nos jeunes formateurs se sont donc déplacés plusieurs fois dans des régions…. Lire la suite

Autres articles