Revue de presse des principaux journaux Marocains

LE MATIN

Gestion locale à Rabat La paralysie du Conseil de la ville compromet les chantiers

01.01.2014 - 13:03

Les élus du Conseil de la ville sont décidés à mettre le maire de la capitale au pied du mur. Pour la quatrième fois consécutive, cette instance ajourne la session extraordinaire. Jeudi dernier, sous prétexte que le quorum n’est pas atteint, la réunion n’a pas eu lieu. Pourtant, des dossiers d’une importance primordiale sont toujours en suspens notamment l’adoption du budget annuel de 2014 et l’examen de la transaction relative à la session des parts de Veolia Environnement dans la distribution des services de l’eau et de l’électricité au Fonds britannique Actis. Fidèles à leurs habitudes, les conseillers ont eu recours encore une fois aux cris, et aux escarmouches verbales pour dénoncer une soi-disant «prise de décision» unilatérale du maire. Certains élus, visiblement animés par des considérations électorales, sont allés jusqu’à réclamer la tête du maire. Rien de moins.

Mais au-delà des motivations de chaque groupe politique qui expliqueraient sa position au sein du Conseil, une chose est sûre : l’absence d’homogénéité au sein de la majorité est de plus en plus inquiétante, car elle risque de paralyser pour longtemps les travaux du Conseil de la ville et partant donner un coup de frein aux chantiers de la capitale. Les conseillers se critiquent et s’accusent mutuellement de tous les maux…. Lire la suite

Autres articles