Revue de presse des principaux journaux Marocains

Libération

Martin Scorsese crie au loup du côté de Wall Street

30.12.2013 - 12:46
Ya-t-il une  rédemption possible pour un loup? La réponse est non, comme vient de le montrer  Martin Scorsese, avec le talent qu’on lui connait, dans son nouveau film “Le Loup de Wall Street”. Il ne s’agit pas bien sûr, dans ce film trop acide,  du mammifère carnassier, qui marche à quatre pattes, et qui  symbolise la nature cruelle et sauvage, mais d’un loup bipède, d’un loup à visage humain, d’un trader cynique et impitoyable, sans valeurs spirituelles, poussé par l’appât du gain, et que rien ne peut arrêter  dans la jungle de la Bourse.
Ce loup-là s’appelle Jordan Belfort, dans la vie réelle. Et il est incarné, dans ce long-métrage, par Leonardo Di Caprio, acteur fiévreux, et grand ami du réalisateur américain. Signalons que ces deux monstres sacrés du cinéma mondial ont déjà   tourné quatre films ensemble, dont   »Les Infiltrés », qui a permis à Scorsese d’obtenir l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur.
Jordan Belfort, criminel accompli, et véritable fripouille de la finance, qui ne s’embarrasse nullement de questions morales,  a pu amasser une fortune colossale, grâce au « système ». Mais il se retrouve en prison, en 1989, après avoir été arrêté par le FBI. En  2005, cet ancien courtier devient un écrivain à succès, en faisant paraître son livre « the Wolf  of Wall Street ». Et c’est Leonardo Di Caprio qui obtient les droits d’adaptation cinématographique de ce livre…. Lire la suite

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.