Revue de presse des principaux journaux Marocains

Libération

Driss Lachguar au 1er Congrès de la Chabiba ittihadia à Agadir

07.01.2014 - 10:32
L’USFP «fait l’objet d’une campagne abjecte de ses ennemis pour le détourner des vraies questions afférentes à la chose publique. Ils veulent nous entraîner dans des discussions byzantines». Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a choisi cette fois la tenue du 1er Congrès de la Chabiba ittihadia à Agadir pour adresser ce message aux obscurantistes et aux fanatiques ignares qui servent l’agenda des courants de l’islam politique. Pour le dirigeant ittihadi, l’USFP est un  parti responsable et, partant, il n’entrera pas en polémique avec eux pour discuter des choses futiles au lieu de débattre des vrais problèmes qui touchent les citoyens marocains, à savoir l’emploi, la santé, l’enseignement et les droits sociaux.
Le Premier secrétaire a dressé une ligne de démarcation entre l’islam prôné par les soi-disant oulémas qui servent les agendas des courants passéistes et rétrogrades et l’islam ouvert prôné par les vrais oulémas dont regorge Dar El hadith El Hassania et les Facultés de la charia et des études islamiques.
Driss Lachguar a rappelé dans ce sens l’apport de Cheikh El Islam Moulay Larbi El Alaoui qui a marqué l’USFP par la vision ouverte et tolérante de l’islam qu’il avait toujours prônée. « Je suis fier  d’avoir assisté à l’ouverture du Congrès extraordinaire du Parti en 1975 qui a été présidé par l’érudit Omar Essahili El Moutawakil. L’USFP a toujours prôné un islam ouvert et lutté contre toute tentative d’y introduire une hiérarchisation  pareille à celle du christianisme. L’USFP défend un islam ouvert, un islam de droits et de création et non un islam de la stagnation et de…. Lire la suite

Autres articles