Revue de presse des principaux journaux Marocains

L'OPINION

Algérie : Activistes, journalistes et syndicalistes toujours en quête des droits élémentaires

04.01.2014 - 09:45

Activistes, syndicalistes et journalistes ont passé, l’année 2013, à militer pour pouvoir exercer leurs droits les plus élémentaires en Algérie, où la situation des droits humains échappe à toute évaluation indépendante, puisque les Ongs internationales y sont frappées d’interdiction.
L’année qui vient de s’achever fut aussi celle de la contestation populaire, qui a tourné, à maintes reprises, au drame avec la multiplication des tentatives de suicide et d’immolation par le feu de manifestants désespérés. Les manifestations quasi-quotidiennes à Alger et ailleurs ont pour credo la réclamation des droits socio-économiques de base, à leur tête l’emploi et un logement décent.
Nombre de ces manifestations ont été réprimées violemment, en particulier à Alger où les autorités interdisent tout rassemblement de quelque nature qu’il soit. A titre d’exemple, un sit-in d’enseignants grévistes a été dispersé de manière musclée, début octobre dernier, et des participants ont été victimes d’arrestations ciblées avant même leur arrivée au lieu du rassemblement.
A en croire Eric Goldstein, Directeur-adjoint de la région MENA à Human Rights Watch (HRW), l’Algérie est «le seul pays d’Afrique du Nord qui bloque systématiquement les visites des ONG de défense des droits de l’Homme, alors que ces dernières se rendent librement et régulièrement en Egypte, en Libye, en Tunisie, au Maroc»…. Lire la suite

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.