Revue de presse des principaux journaux Marocains

L'OPINION

Scandale de corruption en Turquie : Le système judiciaire dans la ligne de mire du gouvernement turc

10.01.2014 - 21:21

Le scandale de corruption, qui secoue depuis décembre dernier la scène politique en Turquie, semble s’inscrire dans la durée, après que le gouvernement du Parti de la Justice et de Développement (AKP- issu de la mouvance islamiste) a déclaré la guerre à son propre système judiciaire, qui a bafoué le principe de l’indépendance de la justice et nourri le sentiment d’»instabilité» et d’»insécurité» dans le pays.
Le gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, fragilisé par ce scandale politico-financier, semble placer dans sa ligne de mire l’une des principales institutions judiciaires du pays, le Haut conseil des juges et procureurs (HSKY), qui avait dénoncé ouvertement les «pressions» politiques sur les magistrats dans le cadre de l’enquête sur cette affaire de corruption.
Ces accusations d’intimidation et d’ingérence dans les affaires de la justice, qui émanent aussi bien de magistrats que de l’opposition politique, ont fortement terni l’image d’Erdogan et de son Parti, qui ont fondé leur réputation, tout au long des 12 années à la tête du pouvoir en Turquie, sur les valeurs de la probité, de l’équité et de la justice.
Mais les autorités turques semblent n’y pas prêter beaucoup d’attention et persistent dans leur voie visant à maîtriser un appareil de l’Etat qu’elles considèrent sous l’emprise du mouvement de Fethullah Gulen, accusé être derrière le déclenchement de ce scandale de corruption…. Lire la suite

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.