Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Réputation à l’international : Le Maroc classé 35ème sur 73 pays

31.10.2019 - 15:32

L’Institut royal des études stratégiques vient de publier son rapport 2019

L’Institut royal des études stratégiques (IRES), en partenariat avec «Reputation Institute»,  vient de publier son dernier rapport sur la réputation du Maroc dans le monde. Cette cinquième édition examine de près les forces et les insuffisances du Maroc en termes de réputation externe et interne ainsi que les leviers qui pourraient constituer des opportunités de communication sur l’image du Royaume à l’international. Le Maroc jouit d’une réputation moyenne à l’international avec une note de 58,8 points, soit une amélioration de 0,7 point par rapport à 2018, ce qui le classe à la 35ème place parmi les 73 pays évalués. La réputation du Maroc est très favorable en Australie, en Egypte, en France et au Royaume-Uni.

Sa réputation auprès des pays de l’ancien G-8 est équivalente en 2019 à celle de la Corée du Sud et des Émirats Arabes Unis. En revanche, la réputation externe du Maroc atteint un niveau bas en Turquie, au Nigeria, en Corée du Sud, en Afrique du Sud et en Suède. En examinant les forces et les faiblesses du Maroc perçues par les pays de l’ancien G8, on s’aperçoit que les meilleurs scores ont été enregistrés au niveau de quatre attributs : environnement naturel (77,7 points sur 100), population aimable et sympathique (69,9 points) , loisirs et distractions (69,1 points) et style de vie (58,2 points).

En revanche, on retrouve des scores relativement faibles dans les attributs de la dimension «niveau de développement», à savoir technologie et innovation (41,8 points), marques et entreprises reconnues (42,5), qualité des produits et services (53,7), système éducatif (51,4) , population éduquée et de confiance ( 53,2 ) et culture ( 50,7).  Les résultats de cette étude montrent que les citoyens des pays du G8 perçoivent davantage le Maroc comme un pays à visiter, à y assister à des évènements ou éventuellement à y acheter des produits et des services. Outre les pays du G8, l’étude s’est intéressée à examiner la perception qu’ont d’autres pays étrangers du Maroc.

Ainsi, l’Australie et l’Egypte figurent parmi les pays ayant la meilleure perception du Maroc avec un score de plus de 67 points. Le Maroc jouit d’une réputation moyenne au Mexique et en Inde. En bas du classement, la Turquie (47,3 points), le Nigeria (47,1 points), la Corée de Sud (47,0 points), l’Afrique du Sud (46,2 points) et la Suède (42,6 points) ont une perception très faible du Maroc. L’IRES fait remarquer que la réputation du Maroc a enregistré une nette amélioration au Brésil entre 2018 et 2019. Une situation qui   pourrait s’expliquer, entre autres, par les actions diplomatiques menées par le Maroc en direction de ce pays.

La réputation interne en baisse

S’agissant de la réputation interne du Maroc, celle-ci a enregistré une forte baisse (6,4 points) en 2019 par rapport à son niveau en 2018. Le recul de la réputation interne a concerné, principalement, les attributs «Environnement institutionnel et politique» et «Style de vie». Ainsi, la réputation interne est inférieure  à la réputation externe pour ce qui est de l’utilisation des ressources, de l’environnement institutionnel et politique, du système éducatif, de la technologie et de l’innovation, du bien-être social, de l’éthique et la transparence et du style de vie.

Ces insuffisances, qui pourraient constituer des risques réels pour la réputation tant interne qu’externe du Maroc, sont de véritables défis qu’il serait essentiel de relever. L’IRES insiste  sur l’importance pour le Maroc d’engager des réformes de grande envergure en matière d’éducation, d’innovation et de technologies, de capital de marque et de qualité des produits et services. Les efforts à consentir dans ces domaines sont seuls susceptibles de rehausser le positionnement international du Maroc et de conforter sa réputation interne.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles