Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Sebta : Les commerçants appellent à faciliter l’arrivée des Marocains

12.11.2019 - 20:42

Ils dénoncent le fait que les interdictions injustifiées s’étendent même aux visiteurs menus de leurs visas

La grogne continue de monter chez les commerçants sebtaouis contre les mesures prises par les autorités locales pour rendre le passage des touristes marocains très difficile au poste-frontière de Bab Sebta. A cet effet et après une série de protestations menées par les grossistes et simples vendeurs, qui voient leur commerce touché par ce type de mesures, le préside occupé vient de connaître la montée au créneau de la Confédération des entrepreneurs pour dénoncer le mauvais traitement infligé, ces derniers temps, aux visiteurs marocains à ce point de passage frontalier. Le patronat sebtaoui appelle les autorités locales à desserrer la vis autour de ce type de visiteurs, dont l’économie locale tire considérablement profit. Il n’a pas oublié de faire part des interdictions injustifiées contre les Tétouanais et les habitants des zones avoisinantes, qui ont été toujours autorisés grâce au traité de voisinage à traverser le point de contrôle des deux côtés espagnol et marocain à Bab Sebta, en présentant seulement leur passeport ou leur simple carte d’identité nationale. Le patronat sebtaoui se dit également très surpris de voir ces interdictions s’étendre aux Marocains menus de leurs visas.

D’un autre côté, l’annonce du report de l’ouverture du poste-frontière Tarajal, programmée initialement lundi 4 novembre, a fait l’effet d’un coup de tonnerre, non seulement pour les commerçants transfrontaliers marocains, mais aussi pour les commerçants sebtaouis dont le commerce dépend beaucoup du commerce transfrontalier. Les autorités espagnoles ont justifié ce report par le non achèvement des travaux en cours de réalisation dans les parties avoisinantes du point de passage frontalier.

Notons qu’en plus de la baisse du nombre de commerçants transfrontaliers (à cause de le la fermeture du poste-frontière Tarajal), les professionnels sebtaouis au sein de la Chambre de commerce de Sebta et la Confédération des entrepreneurs ne cessent de mettre en garde contre la défection des clients marocains, en particulier ceux férus du shopping au centre-ville, vers Malaga, mais aussi à destination de Tanger. Concernant la capitale du Nord du Royaume, celle-ci a de quoi se positionner comme leur rival imbattable par plusieurs centres commerciaux, répartis sur l’ensemble de son territoire urbain. Parmi les plus célèbres d’entre eux, figurent Tanger City Mall et Socco Alto, qui ont connu tous deux l’implantation de plusieurs enseignes, et ce depuis leur ouverture respective en 2016.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles