Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

“Nt3awnou”, la plateforme créatrice de solidarité sociale

17.01.2020 - 14:59
Des fois, il suffit d’un geste pour en inspirer d’autres. Cet espoir est le carburant de cette rubrique. Elle fait la part belle à des hommes et des femmes ainsi qu’à leur implication et leur dévouement dans l’amélioration du quotidien d’autrui, en espérant, en toute humilité, que leurs actions seront une source d’inspiration. Le quatrième épisode est consacré à une application innovante destinée à faire le lien entre les associations et les bénévoles.
Internet est un vaste univers où se côtoient les bons comme les mauvais côtés de l’humanité. Dans ce monde infini, les dérives sont légion tout autant que les bonnes actions. Une arme à double tranchant dont on préfère ne retenir que le bon côté. C’est dans ce cadre que l’on peut classer, sans hésitation, la plateforme «Nt3awnou» (S’entraider en arabe dialectal).
Pour faire simple, «Nt3awnou», déclinée en site web (nt3awno.ma) et en application mobile téléchargeable via les stores pour mobiles, a pour vocation de mettre en valeur des initiatives associatives. L’idée est de faire d’une pierre deux coups comme cela est mentionné sur la page Facebook de la plateforme digitale : «D’une part, aider et soutenir les associations pour la mise en place d’actions de bénévolat à même de les aider à accomplir leurs missions. Et, d’autre part, permettre aux citoyens d’activer leur engagement sociétal».
Ainsi donc, «Nt3awnou» se veut un pont, une sorte de médiateur entre les besoins des associations et les personnes qui ont la bonté d’âme et ressentent justement le besoin d’aider leurs prochains. Sur ledit site web, la récolte  et la distribution de vêtements sont les nécessités les plus urgentes en cette saison hivernale où les habitants des zones reculées du pays sont confrontés à des conditions climatiques extrêmes, mais aussi des cours de langues ou des missions d’accompagnement des personnes en situation de handicap. Pour les initiateurs, il ne suffit pas d’étirer et de tendre un fil entre les associations et les bénévoles. Il est impératif d’aller plus loin et éviter que ce lien ne s’effrite.  
Tout d’abord, un accompagnement quotidien est mis en place. «Depuis le diagnostic des besoins des associations membres, en passant par la rédaction de l’offre, jusqu’à la publication en ligne et la recherche effective des bénévoles adéquats», apprend-on auprès des organisateurs. Ensuite, pour donner aux associations une certaine autonomie en termes de communication, un programme de formation gratuit dédié aux associations membres fut lancé. Il devrait permettre aux associations de connaître les rouages du marketing, de la relation presse et la création de dossier sponsoring en bonne et due forme.
Créée en mars 2019, la plateforme digitale «Nt3awnou», autoproclamée activatrice de solidarité sociale, s’engage donc à concilier entre «d’un côté, les 87% de Marocains pour qui la charité et le don constituent une source de bonheur et de l’autre, les plus de 130.000 associations répertoriées au Maroc». Une opération gagnant-gagnant que l’on espère voir durer autant que possible.
» Source de l'article: liberation

Autres articles