Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

1.556 mosquées à réhabiliter pour un budget d’un milliard DH

23.01.2020 - 17:41

200 édifices ferment chaque année pour restauration

Lancée depuis 2011, l’opération de réhabilitation des mosquées a abouti à la fermeture de 3.238 mosquées dont 1.034 ont été réhabilitées, 459 sont en cours de réhabilitation et 189 en cours d’autorisation.

La problématique de la restauration des mosquées en ruine revient sur le devant de la scène. Chaque année, près de 200 mosquées sont fermées pour restauration.    C’est ce qu’a indiqué mardi le ministre des habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, en réponse à une question orale sur «la nécessité de restaurer les mosquées menaçant ruine», présentée par le groupe Istiqlalien de l’Unité et de l’Égalitarisme à la Chambre des conseillers. Le ministre a aussi précisé que ces fermetures pour restauration font suite aux opérations de contrôle menées par les walis et les gouverneurs.

Rappelons à ce sujet que le dahir 1.14.121 du 23 juillet 2014 relatif au contrôle de l’état des édifices de mosquées charge les walis et les gouverneurs de procéder à une inspection technique des mosquées se trouvant dans le périmètre de leur compétence territoriale. Ce contrôle est mené à travers une expertise de bureaux d’étude spécialisés. Le texte prévoit d’ailleurs la création d’une commission provinciale d’inspection auprès des walis et gouverneurs pour effectuer ce contrôle. Ces commissions provinciales sont chargées d’élaborer un plan d’inspection de l’état des mosquées et de veiller à son application. Selon les derniers chiffres annoncés par le ministre, le Maroc compte actuellement 52.400 mosquées occupant une superficie totale d’au moins 8,5 millions m2. Lancée depuis 2011, l’opération de réhabilitation des mosquées a abouti à la fermeture de 3.238 mosquées dont 1.034 ont été réhabilitées, 459 sont en cours de réhabilitation et 189 en cours d’autorisation.

En dévoilant ces chiffes, le ministre a   fait savoir qu’un total de 4.661 expertises techniques ont été effectuées, pour un montant global de 140 millions de dirhams. La réhabilitation des mosquées restantes qui sont au nombre de 1.556 nécessitera un budget d’un milliard DH, a fait savoir le ministre.  Le ministère a sollicité une enveloppe financière supplémentaire pour la période 2020-2022 d’un milliard de dirhams (à raison de 300 millions par an). M. Toufik  a signalé à ce sujet que si aucune suite n’est donnée à cette requête, son département sera dans l’obligation de geler, à partir de l’année en cours, la plupart des nouveaux projets de mosquées, de complexes administratifs et culturels et d’écoles de l’enseignement traditionnel. Rappelons qu’en 2018,  le budget pour la gestion et l’entretien des mosquées s’était établi à 294.260.600 DH  et 999.691.234  DH pour la construction, la réfection, l’équipement et la réhabilitation des mosquées. Le ministère avait procédé en 2018 à la réhabilitation de 47 mosquées avec un coût de 166 MDH et la poursuite de la réhabilitation de 46 mosquées avec un coût de 227 MDH. Le nombre d’opérations  de diagnostic de la conformité des constructions des mosquées s’était élevé à 1.156.dont 583 ont été effectuées par le Laboratoire public d’essais et d’études et 573 par les techniciens et ingénieurs des délégations des affaires islamiques. Ce diagnostic a révélé un besoin de financement estimé à 130 MDH pour l’entretien des mosquées concernées. Les crédits qui ont été mobilisés à cet effet avaient atteint 63.372.200 DH et ont permis l’entretien de 356 mosquées.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles