Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Coronavirus : Sur les 25 cas suspectés, aucun n’a été confirmé au Maroc

07.03.2020 - 15:59

L’OMS élève la menace internationale à son plus haut niveau

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a porté à «très élevé» le niveau de la menace du nouveau coronavirus à l’international. Bien que la menace soit à présent au niveau le plus haut, l’Organisation refuse encore d’employer le terme pandémie. Celle-ci a appelé tous les pays encore épargnés à se préparer à l’arrivée du Covid-19. «Aucun pays ne doit supposer qu’il n’aura pas de cas. Cela pourrait être une erreur fatale, au sens propre du terme. Ce virus ne respecte pas les frontières», avait déclaré, jeudi dernier, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le nombre de pays présentant de nouveaux cas d’infection au coronavirus ne cesse de croître. Tous les continents sont à présent touchés. Selon le dernier bilan, l’épidémie s’approche des 3.000 morts pour plus de 86.000 cas dans une soixantaine de pays – dont près de 80.000 cas pour 2.870 décès en Chine. Au Maroc, aucun cas n’a été confirmé pour le moment. Selon un nouveau bilan dévoilé samedi par le ministère de la santé, 25 cas sont suspectés, mais aucun n’a été confirmé après des prélèvements suivis des analyses. Pour tous ces cas suspects, les résultats du laboratoire étaient négatifs au Covid-19, a fait savoir le ministère. Rappelons que le Maroc dispose d’un plan national de veille et de lutte contre une éventuelle introduction sur le territoire national de l’épidémie du nouveau coronavirus.

Ce plan vise à prévenir l’introduction sur le territoire national de l’épidémie, détecter précocement les cas et contenir la propagation du virus. Il vise aussi à organiser une réponse nationale adaptée du système de santé et le renforcement des mesures de prévention et de contrôle de l’infection en milieu de soins. Dans un document publié dimanche 1er mars sur son site, le ministère de la santé a appelé les voyageurs à destination des zones où sévit l’épidémie à différer leurs voyages non indispensables. S’il est impossible de différer leur voyage, les Marocains doivent respecter rigoureusement  les recommandations du ministère de la santé, à savoir : éviter tout contact avec des personnes présentant de la fièvre, de la toux et autres signes respiratoires; éviter de se rendre dans les lieux de rassemblement; respecter strictement les mesures d’hygiène habituelles; éviter tout contact direct avec les animaux ; consulter un médecin en cas de fièvre ou de signes respiratoires.

Une fiche sanitaire du passager a désormais été instaurée au niveau de toutes les entrées du Maroc (voies terrestre, maritime et aérienne). Cette fiche que les voyageurs à destination du Royaume sont appelés à remplir a été mise en place par le ministère de la santé, en coordination avec tous les intervenants de l’opération de lutte en vue de détecter, d’une manière précoce, des cas possibles de coronavirus au niveau des points d’entrée au Maroc. Celle-ci permet de récolter plusieurs données sur les passagers, notamment la date d’arrivée, la nationalité, le numéro du passeport, les nom et prénom, la date de naissance, la ville transit, le pays de provenance… 

Les élèves des écoles françaises au Maroc revenant des zones à risque doivent rester chez eux   

Compte tenu du caractère très évolutif de l’épidémie du coronavirus, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE)  demande aux élèves et aux personnels qui viendraient des zones d’exposition au coronavirus de ne pas se rendre dans leur établissement scolaire pendant 14 jours suivant leur retour. Dans un communiqué, l’Agence précise qu’il s’agit des zones d’exposition suivantes : la Chine (Hong Kong et Macao compris), Singapour, la Corée du Sud, les régions italiennes de Lombardie (région de Milan), Vénétie (région de Venise).

Dans les 14 jours suivant le retour, les  élèves, personnels, enseignants doivent suivre plusieurs mesures :  surveillez leur température deux fois par jour ;  surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ; portez un masque chirurgical lorsqu’ils sont  en face d’une autre personne et lorsqu’ils doivent sortir ; se laver les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique. Il est aussi recommandé d’éviter tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ; éviter de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…); éviter toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles