Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

AMO-retraite : La CNSS signe une convention avec les adouls

12.03.2020 - 14:04

La nouvelle convention permettra aux adouls de bénéficier du système de couverture médicale et de la retraite ainsi que leurs ayants droit, leur offrant un acquis social significatif, notamment en termes de stabilité professionnelle.

La Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) et l’Instance nationale des adouls ont signé, mardi à Rabat, une convention portant sur l’échange d’informations en vue de la mise en œuvre de la couverture médicale et sociale des adouls. Cet accord qui a été signé par le directeur général de la CNSS Abdellatif Mortaki et le président de l’Instance nationale des adouls Bouchaib Fadlaoui fixe les modalités de partage et d’actualisation des données liées à l’inscription des adouls répondant aux conditions d’adhésion à la CNSS.

Cet accord permettra aux adouls de bénéficier de l’assurance-maladie obligatoire (AMO) et d’une pension de retraite conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur. Le ministre du travail et de l’insertion professionnelle Mohamed Amekraz, qui a présidé la cérémonie de signature de cette convention a souligné à cette occasion que la nouvelle convention ouvre la voie aux membres de la profession des adouls pour bénéficier du système de couverture médicale et de la retraite ainsi que leurs ayants droit, leur offrant un acquis social significatif, notamment en termes de stabilité professionnelle.

Ce dernier a indiqué qu’à travers cette signature, le gouvernement a franchi un nouveau pas sur la voie de la mise en œuvre de son engagement pris dans le cadre de son programme 2016-2021 relatif à l’instauration d’un système d’une couverture socio-médicale pour les travailleurs indépendants afin d’y assurer l’accès à près de cinq millions de personnes. L’extension du chantier de la couverture sociale permettra aux catégories des professions libérales et aux indépendants non-salariés de disposer d’une assurance médicale, mais aussi leurs familles et ayants droit. L’objectif étant d’atteindre un taux de couverture de 90% dans les prochaines années.

Pour sa part, le président de l’Instance nationale des adouls a mis en exergue  l’importance de l’accès des membres de la profession à la couverture sociale et sanitaire, soulignant que la convention fixe les engagements de chacune des deux parties, y compris en matière de partage des données liées aux adouls et leurs ayants droit. Sur le même registre, le directeur général de la CNSS a signalé que la signature de cette convention donne pleinement corps à l’engagement relatif à la couverture socio-médicale de cette catégorie de professionnels non-salariés.

Le rôle des deux parties se trouve ainsi défini en matière d’identification des adouls exerçant dans le cadre de l’opération préliminaire d’inscription visant à réunir les conditions de succès de ce chantier éminemment social. Signalons que depuis le 1er mars 2020 est entré en vigueur le régime de l’assurance-maladie obligatoire et de la retraite au profit de 3 catégories, à savoir les kinésithérapeutes, les sages-femmes et les adouls. Rappelons que les bases de cotisation pour les kinésithérapeutes et les sages-femmes sont de 1,75 fois le SMIG pour ceux ayant une expérience de moins de 5 ans et de 2,75 fois le SMIG pour ceux ayant une expérience de plus de 5 ans. Pour les adouls, la base de cotisation est de 1,9 fois le SMIG.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles