Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Mounia Hajji Zaher : «Nous cherchons à soutenir l’autonomisation économique des femmes»

16.03.2020 - 12:40

Entretien avec Mounia Hajji Zaher, présidente de l’Association de l’UNFM-Béni Makada à Tanger

Mounia Hajji Zaher a bien voulu dresser pour ALM le bilan de la Foire nationale des coopératives féminines et des Très petites entreprises, dont les travaux ont eu lieu du 2 au 9 mars à Tanger.

ALM : Quel est l’objectif majeur de cet événement ?

Mounia Hajji Zaher : La Foire nationale se tient sous le thème «La femme marocaine : de la vulnérabilité à l’autonomisation» et avec le soutien de tous nos principaux partenaires concernés. Cet événement -qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme- vient conformément aux Hautes orientations de SAR la Princesse Lalla Meryem, Présidente de l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), visant à promouvoir la condition de la femme. Elle constitue un lieu d’échange de savoir-faire et d’expériences, tout en mettant en avant le rôle des coopératives féminines dans l’économie sociale et solidaire.

Par quoi se distingue la participation de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima à cet événement ?

Cette foire a réussi à réunir 22 coopératives et des Très petites entreprises (TPE) venues des différentes régions du Royaume, dont celle de Tanger-Tétouan-Al Hoceima est représentée avec près d’une quinzaine opérant généralement dans les domaines du tissage, des produits du terroir, de la pâtisserie. Toutes Femmes participantes à cette foire sont contentes de partager avec le public leur succès dans leurs différents secteurs d’activité. Parmi lesquelles, les membres d’une TPE de la région du Nord qui ont pu réussir dans la filière du safran. Bien que la culture de cette plante soit connue principalement dans le Sud.

Quelles sont les activités organisées au profit des participants à cette foire ?

Nous cherchons à travers plusieurs activités, programmées dans le cadre de cette foire, à soutenir l’autonomisation économique des femmes. Parmi lesquelles une série d’ateliers organisés en partenariat notamment avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), Al Barid Bank, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), la direction régionale de l’Office national du conseil agricole (ONCA), l’Office du développement des coopératives (ODECO) et l’Agence de développement social (ADS). Ces ateliers sont destinés aux participants, mais ils sont aussi ouverts au public. Le premier atelier, dont l’encadrement a été assuré par un expert de l’Anapec, visait à définir les nouveaux mécanismes de financement des activités génératrices de revenus et des TPE. Le deuxième a été organisé en partenariat avec Al Barid Bank autour du financement destiné à l’auto-entrepreneur. Le troisième atelier s’est tenu en partenariat avec l’ONSSA, et ce sur les lois relatives à la sécurité sanitaire des produits alimentaires. Il s’agit de trois autres ateliers, dont l’encadrement est assuré par nos partenaires, à savoir l’ONCA, l’ODECO et l’ADS. Toutes ces activités sont organisées en rapport avec les objectifs principaux de l’UNFM, qui est très active dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Etes-vous satisfaits des résultats de cet événement qui touche à sa fin ?

La Foire nationale est, aux yeux de nos partenaires et du public, une réussite. Elle a réussi à accueillir un grand nombre de visiteurs pendant cette semaine. Le public  a été impressionné par le savoir-faire et le sens de responsabilité des femmes participantes à cette foire et comment elles ont pu ainsi atteindre leur objectif de gagner seules leurs vies et d’être capables de prendre en charge leurs familles respectives.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles