Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Un fort élan de solidarité des opérateurs privées : OCP injecte 3 milliards DH au fonds spécial pour la gestion du Coronavirus

21.03.2020 - 20:13

Le secteur privé fait preuve d’une grande solidarité en ce temps de crise. Les contributions des opérateurs au Fonds spécial pour la gestion du Coronavirus fusent de partout, accélérant ainsi son opérationnalisation.

Le groupe OCP y met du sien en dotant le Fonds d’une enveloppe de 3 milliards de dirhams. «S’inscrivant dans cet élan de solidarité nationale insufflé par Sa Majesté le Roi, cette enveloppe fait partie d’un ensemble de mesures que le Groupe compte déployer dans les jours à venir pour appuyer l’Etat dans ses efforts de lutte contre la propagation du Coronavirus, et ses conséquences sur l’économie nationale», indique le Groupe OCP dans un communiqué rendu public mardi après midi. Et d’ajouter qu’ «au cœur du dispositif de solidarité, l’Université Mohammed VI Polytechnique, plateforme de référence pour l’éducation en ligne, mettra à disposition ses ressources digitales et son savoir-faire ». De même, le Groupe, déclare mettre à contribution ses programmes, notamment Act4Community et AlMoutmir ainsi que ses infrastructures sociales, médicales, etc.

Rappelons que la contribution du Groupe OCP s’ajoute à celle d’un bon nombre d’opérateurs privés, toute taille confondus, pour ne citer qu’Afriquia Gaz (1 milliard DH), BMCE Bank (1 milliard DH) et l’amende de 3,3 milliards DH décidée par l’ANRT contre Maroc Telecom. On note, par ailleurs, une mobilisation des acteurs étatiques pour alimenter ce dispositif mis en place sous instruction royale. On recense une participation de l’ordre de 1 milliard DH du Fonds Hassan II et de 1,5 milliard de dirhams de la part des régions. De même, les membres du Gouvernement ont fait don d’un mois de salaire au profit de cet instrument dédié à la lutte contre la pandémie du Coronavirus. En moins de 24h de sa création, le Fonds a réussi à capter les ressources suffisantes pour franchir la barre des 10 milliards de dirhams initialement fixée voire même la dépasser.

Le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19 a pour vocation d’assurer le financement des mesures de prévention et de lutte contre le Coronavirus et ses effets. Il est réservé, essentiellement à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l’urgence, pour traiter dans de bonnes conditions les personnes qui seraient atteintes par le virus.

Il est également dédié également au soutien de l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie à travers des mesures qui seront proposées par le Comité de Veille Économique (CVE) créé à cet effet.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles