Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Coronavirus : Le Maroc accélère les mesures de confinement

27.03.2020 - 13:20

Le pays franchit la barre de 100 contaminations

Le nombre de personnes contaminées au Covid-19 continue d’augmenter au Maroc. Un nouveau bilan du ministère de la santé a été annoncé ce dimanche 22 mars à 10h00 faisant état de 12 nouvelles contaminations, ce qui porte à 108 le nombre total de cas confirmés. A noter que 498 cas suspects ont été analysés. La répartition régionale montre que la région de Rabat-Salé-Kénitra est la plus touchée avec 26 cas dont 4 nouveaux cas. Viennent ensuite les régions de Casablanca-Settat avec 22 cas, Fès-Meknès (21 cas), Marrkech-Safi (12 dont 2 nouveaux cas), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (7 cas), Souss-Massa (6 cas), l’Oriental (5 dont 1 nouveau cas), Béni Mellal-Khénifra (3 dont 1 nouveau cas), Guelmim Oued Noun (1 cas) et Darâa-Tafilalet (1 cas). Rappelons que le ministère avait annoncé samedi dans la soirée 10 nouveaux cas, ce qui portait à 96 le nombre de cas confirmés. Un troisième cas de guérison avait également été annoncé par le ministère. Il s’agit de la ressortissante française d’origine sénégalaise qui avait été testée positive au coronavirus. Ainsi, jusqu’à présent, on dénombre 3 décès et 3 cas de guérison.

De nouvelles mesures drastiques pour arrêter la propagation du virus

L’Intérieur a pris récemment plusieurs mesures drastiques dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. C’est ainsi qu’il a été décidé l’interdiction le samedi 21 mars 2020 à partir de minuit de l’utilisation des transports privés ou collectifs entre les villes. Cela dit, cette interdiction n’inclut pas la circulation des marchandises et biens de consommation de base qui continuera à être effectuée de façon normale. De plus, l’interdiction n’inclut pas les déplacements pour des raisons de santé ou liées au travail, prouvés par des documents délivrés par les administrations et les établissements. Par ailleurs, les vols aériens domestiques sont aussi interdits.

En effet, la RAM a annoncé samedi dans la soirée la suspension, jusqu’à nouvel ordre, de tous ses vols domestiques, en application de la décision du gouvernement du Royaume du Maroc, dans le cadre de «l’état d’urgence sanitaire». Dans un communiqué, Royal Air Maroc invite ses clients à se renseigner sur les dispositions commerciales mises en place suite à cette décision, au numéro suivant : Maroc 089000 0800. De son côté, l’Office national des chemins de fer (ONCF) a décidé de suspendre toutes les dessertes des grandes lignes, dont le train à grande vitesse, et ce à partir du lundi 23 mars à 23h59. Cette mesure comme toutes celles qui ont été prises auparavant par les autorités visent à garder la situation épidémiologique du pays sous contrôle.Ainsi, seul un service minimum sera assuré pour les personnes se trouvant dans l’obligation de se déplacer pour le travail et disposant d’autorisations délivrées par les autorités compétentes. Dans ce cadre, l’ONCF assurera à ses clients autorisés à circuler un service minimum de trains de proximité couvrant les axes suivants : Casablanca-Rabat-Kénitra, Casablanca-Aéroport Mohammed V, Casablanca-Settat et Casablanca-El Jadida. A noter que les transports de voyageurs par autocars sont suspendus à compter du lundi 23 mars 2020 à minuit.

Nivaquine : les précisions de Sanofi Maroc

Sanofi Maroc a apporté des précisions dans un communiqué publié le samedi 21 mars suite à un article publié sur RFI (Radio France Internationale) et repris par des médias marocains, dans lequel il est mentionné que «le stock de Nivaquine acheté par l’Etat marocain était destiné à l’Afrique subsaharienne». Sanofi Maroc tient à signaler que la nivaquine (chloroquine sulfate), indiquée dans le traitement curatif et préventif du paludisme, dispose d’une AMM (autorisation de mise sur le marché) valable uniquement pour le marché marocain.

Le laboratoire fait remarquer que la nivaquine est produit, sur le site industriel de Sanofi au Maroc et ne fait l’objet d’aucune activité export. Sanofi Maroc assure avoir dès réception de la requête du ministère de la santé livré l’intégralité de son stock de nivaquine et également de plaquenil (hydroxychloroquine), indiqué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et des maladies du collagène. Sanofi Maroc suit de très près, en collaboration avec le ministère de la santé, l’évolution des essais cliniques concernant ces deux molécules : chloroquine sulfate et hydroxychloroquine.

Evolution de la pandémie dans le monde

Selon le dernier bilan sur l’évolution de la pandémie du Covid-19 dans le monde,  on dénombre au moins 13.069 décès dans 189 pays depuis son apparition en décembre, avec 308.594 cas confirmés, dont 95.829 guéris. En Chine,  81.054 cas ont été recencés à ce jour, dont 3.261 décès et 72.440 guérisons. Quarante-six nouveaux cas et 6 nouveaux décès ont été déclarés dimanche, alors que le nombre de cas continue de diminuer.

Les pays les plus touchés après la Chine sont l’Italie avec 53.578 cas, 4.825 morts et 6.072 cas de guérison et l’Iran avec 20.610 cas, 1.556 morts et 7.635 guérisons. Le nombre de cas confirmés en Espagne a grimpé à 25.496 cas, dont 1.381 morts et 2.125 guérisons. Par ailleurs, 22.364 cas ont été dénombrés en Allemagne, avec 84 morts et 209 guérisons et 14.459 cas en France, dont 562 morts et 1.587 guérisons. La Tunisie a, quant à elle, enregistré 60 cas, dont 1 guéri, alors que l’Algérie est à 139 cas confirmés, dont 15 décès et 65 guéris. Aux États-Unis, 26.892 cas ont été enregistrés, avec 348 morts et 178 guérisons, alors que la Suisse compte 6.863 cas confirmés, dont 80 morts et 131 guérisons.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles