Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

L’ONSSA intensifie sa lutte contre la cochenille

30.03.2020 - 14:35

Plus de 650 hectares de cactus traités au niveau de cette région Guelmim-Oued Noun

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) intensifie ses actions pour lutter contre la cochenille. Les efforts déployés par les équipes mobilisées sur le terrain ont permis de traiter 652 hectares du cactus infestés au niveau de la région de Guelmim-Oued Noun.

Dans le cadre de la lutte contre ce fléau, l’ONSSA effectue un certain nombre de procédures et d’opérations en termes de traitement et d’extraction de cactus infestés, ainsi que la distribution d’équipements, d’outils et de pesticides aux organisations professionnelles. Ces mesures strictes ont été déployées afin de lutter contre la cochenille, protéger les cultures de cactus et arrêter la propagation.

Au niveau de la région de Guelmim-Oued Noun, quelque 52 organisations de Sidi Ifni et 4 de Guelmim ont pris part aux actions lancées par l’ONSSA.

Jusqu’à la fin du mois de février dernier, une quantité de 262 pulvérisateurs avait été distribuée aux agriculteurs (235 à Sidi Ifni et 27 à Guelmim), 173 élagueurs (159 à Sidi Ifni et 14 à Guelmim), des pesticides, outre l’organisation de journées de sensibilisation et la remise de brochures et dépliants.

Afin de protéger les champs de cactus de la région de la cochenille, l’ONSSA a récemment lancé sept unités mobiles pour stériliser les équipements de transport de ces fruits, une première au Maroc.

Il s’agit de sept camions équipés de pulvérisateurs (chargés de médicaments), ainsi que des caisses en plastique destinées au transport du cactus qui ont été acquises par l’Office en vue de réduire le risque de ce ravageur et à l’éliminer dans la région. Alors que quelque 129 moyens de transport et 11.42 équipements avaient été stérilisés pour transporter ce fruit.

Pour assurer l’efficacité du travail de ces unités mobiles, des «points stratégiques» ont été créés pour le passage de ces unités, qui se caractérisent par une stérilisation rapide et efficace.

Depuis l’avènement du Plan Maroc Vert, près de 500 millions de DH ont été investis dans le développement de la filière du cactus, notamment pour la plantation de plus de 40.000 hectares, l’aménagement des pistes, la construction et l’équipement de 8 unités de valorisation.

La culture du cactus couvre actuellement une superficie de 160.000 hectares, notamment dans les régions de Marrakech-Safi, Casablanca-Settat et Guelmim-Oued Noun.

En 2015, un nouveau ravageur a été signalé pour la première fois dans la région de Sidi Bennour sur cette culture. Il s’agit de la cochenille à carmin, un ravageur spécifique au cactus qui ne constitue aucun danger ni pour l’Homme ni pour les animaux. Ce ravageur cause de grands dégâts et est connu par la rapidité de son extension. Actuellement, les infestations concernent une large superficie, notamment dans les régions de Sidi Bennour, Rhmana, Settat,Sidi Ifni, El Jadida et Safi.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles